Mobile : Free condamné à verser 300 000 euros à SFR

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Publié le 15 janvier 2013 à 16h09

300 000 euros, ça, Free l'a bien compris. C'est le montant des dommages et intérêts que l'opérateur devra verser à SFR, après avoir été débouté de sa plainte contre les subventions mobiles de accordées à SFR.

Petit rappel : En juillet dernier, Free mobile a porté plainte pour concurrence déloyale contre SFR. Pour l'entreprise de Xavier Niel, les subventions pour l'achat de mobiles proposées par les opérateurs historiques (SFR, Bouygues, Orange) consistaient en des crédits à la consommation déguisés. Mais le tribunal de commerce a estimé que l'information que SFR délivrait au consommateur se "présentait de manière pertinente, simple, lisible et compréhensible".

Pour sa part, Free Mobile a opté pour le paiement comptant ou un règlement échelonné, sans frais, pour les mobiles à moins de 200 euros. Au-delà de ce montant, le terminal est vendu sans marge et avec un crédit à la consommation au taux de 9,99%. "Tout est transparent", affirmait Xavier Niel.

Avec cette plainte et la condamnation espérée, Free entendait casser le marché des subventions de téléphone mobiles, système qui permet aux opérateurs de vendre à bas prix un mobile en échange d'un engagement pour abonnement d'une longue durée, en général de 12 à 24 mois. Le tribunal de commerce devait se prononcer le 28 janvier prochain mais le juge a décidé d'avancer sa décision.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Aucun commentaire à «Mobile : Free condamné à verser 300 000 euros à SFR»

Laisser un commentaire

* Champs requis