La Poste se diversifie comme jamais

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Publié le 17 juin 2016 à 11h09
Chronofresh
42%Le courrier représente 42 % du chiffre d'affaires du groupe La Poste

Récemment, le groupe La Poste a publié ses résultats de l’année 2015. Le chiffre d’affaires de la branche postale est en hausse malgré une baisse du volume du courrier. Cette augmentation s’explique par l’augmentation du prix du timbre qui amène donc à une question : Est-ce que La Poste est condamnée à augmenter constamment ses prix pour se maintenir à flot ?

7% de hausse en 2015

L’année 2015 a connu une très forte hausse des tarifs postaux avec une augmentation moyenne du prix du timbre de 7%, soit bien plus que l’inflation. Historiquement, ça ne s’est jamais produit et cette décision faisait suite à une baisse très importante du volume des courriers expédiés.

En France, les tarifs restent encadrés par l’Autorité de régulation (ARCEP) et une autorisation a déjà été donnée pour une nouvelle hausse des tarifs de 3,6% en moyenne en 2016. Ces deux augmentations consécutives ne seront que très peu ressenties par les ménages classiques qui envoient peu de courrier, cependant, l’impact pourra être plus ou moins important pour les PME qui continuent d’exploiter ce levier de communication.

Le trafic courrier s’effondre cependant auprès des multinationales qui encouragent vivement les clients à recevoir leurs factures par voie électronique en mettant en avant l’argument écologique. C’est surtout une économie importante de frais postaux pour ces grands groupes.

Répartition du courrier dans le chiffre d’affaires du groupe

Aujourd’hui, le courrier représente 42% du chiffre d’affaires du groupe. Ce taux est en baisse constante d’année en année malgré la stratégie du groupe de développer le courrier publicitaire. In fine, le courrier ne représentera qu’environ 20 à 30% du chiffre d’affaires global selon Philippe Wahl, PDG du groupe.

Les développements prévus en 2016

Lancé il y a quelques temps, un nouveau service de récupération des colis en boîte aux lettres est en phase de développement. Véritable gain de temps pour les clients, c’est également un gain de productivité pour le personnel. Pour le moment, il s’agit d’un véritable succès avec plus d’un demi million de colis expédiés de cette façon. Sur l’année 2016, le groupe prévoit d’en expédier pour plus d’un million.

Le groupe prévoit également de développer un service de “veille” sur les parents qui a pour objectif d’aller rendre visite aux personnes âgées à leur domicile. Le développement de ce dernier concept permettrait d’avoir un facteur qui passe rencontrer les parents ou grands-parents à leur domicile à une fréquence hebdomadaire définie dans le cadre de l’abonnement. Un service de télé-assistance prévoit également d’être mis en place grâce aux nouvelles technologies des objets connectés.

Chronofresh est un nouveau service de transport de produit frais ou surgelés pour les particuliers et professionnels. C’est un service qui semble trouver sa clientèle à l’heure actuelle.

Pour le moment, le développement de ces nouvelles activités ne compense toujours pas la baisse du trafic courrier. Des innovations se développent et des prestations de service axées sur la proximité sont à l’étude.

Une proximité inégalée

La grande valeur ajoutée de La Poste c’est sa proximité avec la population. En chiffres, ce sont 20 millions de boîtes aux lettres qui sont remplies quotidiennement mais aussi 1,6 million de personnes qui rentrent dans un bureau de poste chaque jour. Le groupe souhaite donc naturellement exploiter cette force pour développer ses nouveaux produits et services.

Avec le vieillissement de la population et l’isolation grandissante, les services de proximité vont connaître une croissance de la demande. C’est donc sur ce segment que le groupe cherche à se positionner pour renforcer son activité et compenser la baisse historique du volume courrier.

Laisser un commentaire

* Champs requis