Le choc de simplification permettrait de réaliser des milliards d’euros d’économies chaque année

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 24 octobre 2016 à 16h39
Simplification Feuille Salaire Parti Socialiste
0,8 %Selon la Commission européenne, réduire de 25 % les charges administratives pesant sur les entreprises permettrait d'augmenter le PIB européen de 0,8 % à court terme.

Simplifier est un enjeu de compétitivité pour les entreprises, les TPE et PME, les entrepreneurs, les indépendants, qui consacrent trop de temps aux démarches administratives. C’est également un enjeu d’attractivité pour la France qui doit convaincre les entreprises étrangères qu’elle n’est plus le pays de la complexité. C’est bon pour la croissance : lever les verrous qui peuvent freiner les initiatives permettra d’accélérer la reprise et de créer plus d’emplois. C’est enfin un État plus réactif au service des citoyens. La France suit-elle ce chemin là ?

"Aller plus loin"

Oui, à en croire le secrétaire d'Etat à la siplification, Jean-Vincent Placé (pas très objectif...) ! Mais la partie n'est qu'entamée : il faut, dit-il, « amplifier, accélérer et aller plus loin » dans le choc de simplification promis par le président de la République en mai 2013.

Pour y parvenir, il a présenté 50 nouvelles mesures, destinées à faciliter l'accès des entreprises innovantes aux aides, dématérialiser les contrats d'apprentissage ou encore généraliser le bulletin de paie électronique.

5 milliards d'économies

Jean-Vincent Placé en a profité pour présenter dans la foulée une étude menée par le cabinet Ernst & Young, selon laquelle, à terme, le choc de simplification génèrerait environ 5 milliards d'euros d'économies par an.

Comme l’explique un article des Echos, pour arriver à ce chiffre, le cabinet de conseil a passé au peigne fin les quinze mesures les plus significatives parmi les 262 dédiées aux entreprises et en vigueur en juillet 2016.

Pour aider les entreprises en particulier, un Conseil de la simplification a même été créé. Il structure ses travaux autour de 10 chantiers qu’il a identifiés, correspondant aux moments de vie clés pour les entreprises : Créer une entreprise, Développer son entreprise, Exercer son activité, Reprendre, transmettre, rebondir, Importer et exporter, Répondre aux obligations comptables, fiscales et sociales, Employer et former, Répondre aux marchés publics, Aménager et construire, Echanger avec l’administration.

La simplification est un enjeu français, mais également un enjeu européen : selon les estimations de la Commission européenne, une réduction de 25 % des charges administratives pesant sur les entreprises permettrait une augmentation du PIB européen de 0,8 % à court terme et de 1,4 % à plus long terme.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis