Le Medef plaide pour une réouverture des commerces le 10 mai

Par Olivier Sancerre Modifié le 27 avril 2021 à 13h54
Reouverture Commerces 10 Mai 2
5,8%Le FMI prévoit un rebond de la croissance française de 5,8%.

Les commerces pourront-ils rouvrir dès le 10 mai ? C'est l'hypothèse voulue par le Medef qui met en avant les affaires que les commerçants pourraient réaliser durant le week-end de l'Ascension. Mais pour le gouvernement, « mi-mai c'est le 15 mai ».

Au micro de RTL, Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef, a plaidé pour une réouverture des restaurants et des commerces dès le 10 mai afin de profiter de l'effet d'aubaine du week-end de l'Ascension (qui tombe le jeudi 13 mai). « Il y a un grand week-end qui se prépare, il y a des commerces qui pourraient faire des bonnes journées de chiffre d’affaires, donc c’est l’occasion de réouvrir », explique le patron des patrons. C'est pourquoi il estime qu'il faudrait pouvoir réouvrir les commerces aux alentours du 10 mai : « il faut que le 15 mai, si possible même le 10 mai avant l’Ascension on puisse rouvrir ».

Grand week-end de l'Ascension

Pour les terrasses des restaurants et des cafés, « ouvrons-les le 10 mai », insiste-t-il. « Psychologiquement, il y a ce grand weekend de l'Ascension qui est important pour tout le monde ». Pour Geoffroy Roux de Bézieux, il est possible de territorialiser la réouverture, puisqu'il faut prendre en compte la circulation du virus. « C'est une possibilité, c'est ce qu'ont fait les Allemands depuis le début de la pandémie ». Mais ces paroles sont tombés sur un mur : sur Europe 1, Bruno Le Maire lui a répliqué que « la mi-mai c’est plutôt le 15 mai que le 10 mai »…

Le gouvernement reste ferme

Le ministre de l'Économie a jouté que l'horizon fixé par Emmanuel Macron a été la mi-mai : « À la mi-mai, si on se met à tout rouvrir de manière brutale, sans coordination, alors même qu’on s’y prépare depuis plusieurs semaines, qu’est-ce qu’on va faire ? On va réactiver la circulation du virus ». Le patron de Bercy répondait à la demande des principales fédérations de commerce qui réclamaient justement une réouverture dès le 10 mai. Mais le gouvernement ne l'entend manifestement pas de cette oreille.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis