Le SUV électrique d’Alpine sera lancé en 2025

Par Olivier Sancerre Modifié le 31 janvier 2022 à 13h55
Alpine Suv Renault 2
5.000Alpine produit environ 5.000 véhicules par an.

Alpine va produire un SUV électrique sur son site historique de Dieppe. La marque sportive, propriété de Renault, a bénéficié de l'arrivée de Luca de Meo à la tête du groupe, grand amateur de véhicules d'exception.

C'est en 2025 que les premiers SUV électriques d'Alpine sortiront des lignes de production dieppoises du constructeur. L'annonce a été faite cette semaine, par Luca de Meo le directeur général du groupe Renault, accompagné de Bruno Le Maire. Le ministre de l'Économie n'a d'ailleurs pas manqué de faire la promotion de la politique du gouvernement. Après tout, la campagne de l'élection présidentielle va tourner autour de l'économie. « Je crois que la reconquête industrielle est en marche, qu’elle donne des résultats, on va le voir ici sur l’usine Alpine de Dieppe, sur d’autres sites industriels », a affirmé le locataire de Bercy.

Une marque mythique qui a failli disparaître

Une reconquête industrielle qui a nécessité de prendre des décisions « difficiles » sur la fiscalité, la formation, l'investissement dans l'innovation. Mais les premiers résultats sont en train d'arriver, assure Bruno Le Maire, des résultats qui vont « dans la bonne direction ». En ce qui concerne Alpine, c'est un soulagement. L'usine de Dieppe, cœur historique de la marque emploie 400 personnes et produit 5.000 véhicules par an. Elle était sur la sellette il y a encore quelques mois, mais l'arrivée de Luca de Meo a permis de revigorer le constructeur connu pour sa berlinette A110.

Monter en gamme

Le dirigeant, amateur de véhicules sportifs, a fusionné Alpine avec Renault Sport, car il estime que la marque « crée de l'émotion » et permet à l'ensemble du groupe de « monter en gamme », qui est son obsession : monter en gamme, c'est améliorer les marges. Le futur SUV sera assemblé à Dieppe, qui réalisera également la peinture. Les moteurs seront produits à Cléon dans la Seine-Maritime, tandis que la caisse sera fabriquée à Douai (Nord). Devant les salariés d'Alpine, Luca de Meo a déclaré que le constructeur allait jouer « dans la cour des grands ».

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Le SUV électrique d’Alpine sera lancé en 2025»

Laisser un commentaire

* Champs requis