Lenovo vend plus de smartphones et de tablettes que d’ordinateurs classiques

Par Olivier Sancerre Modifié le 16 août 2013 à 16h40

Signe des temps : le constructeur chinois vend désormais plus de smartphones et de tablettes que d'ordinateurs traditionnels. Ce faisant, Lenovo a réussi là où les américains Dell et HP ont échoué : embrasser le mouvement vers la mobilité.

Cerise sur le gâteau, Lenovo est devenu le premier constructeur informatique au monde; les livraisons de smartphones et de tablettes ont augmenté de 41% d'une année sur l'autre, ou encore de 132% si on ne prend en compte que les mobiles intelligents. Sur son seul marché domestique, l'entreprise détient 42% des terminaux mobiles (smartphones et tablettes confondus). Durant le second trimestre, la société a dégagé 8,8 milliards de dollars de revenus pour 174 millions de profits, soit une croissance de respectivement 10% et 23% par-rapport à la même période de l'an passé.

2014 pourrait être l'année de la véritable expansion du groupe en tant que marque de smartphones, puisque Lenovo a l'intention de se lancer sur ce segment de marché aux États-Unis. Pour aider à l'implantation américaine, il se murmure que l'entreprise s'intéresse à BlackBerry, qui explore actuellement toutes les possibilités pour sortir de l'ornière… y compris la vente. Ce ne serait pas une première pour le groupe chinois, qui a racheté à HP la gamme ThinkPad, avec grand succès.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Lenovo vend plus de smartphones et de tablettes que d’ordinateurs classiques»

Laisser un commentaire

* Champs requis