Les cadres n’ont pas le moral : l’emploi et le pouvoir d’achat les préoccupent

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Marie-Eve Jamin Modifié le 19 novembre 2018 à 18h13
Recrutement Emploi France Cadre 2016 2017 Croissance Amelioration
44%44% des décideurs estiment que d'ici un an, le niveau de vie « se dégradera » en France.

Les cadres français n'ont pas le moral. Leurs inquiétudes : l'emploi et le pouvoir d'achat.

Le moral des cadres en baisse de deux points en deux mois

Moral en berne chez les cadres ! C'est ce que révèle le baromètre de l'institut Viavoice. Si les Français ont manifesté leur mécontentement concernant les diverses taxes qu'on leur impose au quotidien, ces derniers jours avec le mouvement des Gilets jaunes, les cadres, eux, sont préoccupés par l'emploi et le pouvoir d'achat. Au final, le moral des décideurs baisse de deux points en deux mois.

Ainsi, le moral des cadres s'établit au mois d'octobre à -25. Il s'agit d'un niveau encore jamais atteint sous le mandant d'Emmanuel Macron. Pourtant, la dynamique engagée depuis plus de trois ans, et initiée en autre par le « pacte de responsabilité » de François Hollande, était bonne. Mais depuis la rentrée, les choses se sont aggravées et dégradées de semaine en semaine.

Seuls 16% des décideurs pensent que le chômage va diminuer dans les mois à venir

Le baromètre permet de détailler les inquiétudes : 44% des décideurs estiment que d'ici un an, le niveau de vie « se dégradera » en France et seulement 17% pensent qu'il va s'améliorer. Afin de comparer, le grand public est encore plus pessimiste : 63% pensent que leur niveau de vie baissera dans les mois à venir (+17 points depuis mars dernier). Quant à leur situation financière personnelle, les cadres ne sont plus optimistes puisqu'ils sont 19% à penser qu'elle va s'améliorer. Une chute spectaculaire en deux mois : ils étaient 24% encore en septembre.

Si leur inquiétude est donc palpable concernant le pouvoir d'achat, elle l'est tout autant vis-à-vis de l'emploi. Les cadres sont ainsi seulement 16% pensent que dans les mois à venir, le nombre de demandeurs d'emploi va diminuer. Pourtant, ils étaient encore 40% en mars à anticiper une baisse du chômage à court terme. Mais, parmi la population française ce sont tout d emême eux qui demeurent les plus optimistes. Les Français sont 56% à penser que le chômage va augmenter.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis dix ans, j'essaie de transmettre ma passion pour l'actualité au quotidien. Je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire à «Les cadres n’ont pas le moral : l’emploi et le pouvoir d’achat les préoccupent»

Laisser un commentaire

* Champs requis