Les prix du café vont fortement augmenter

Par Olivier Sancerre Modifié le 14 février 2022 à 13h14
loto mercredi 26 octobre 2022 cagnotte Cafe
25%Jacobs Douwe Egberts veut vendre son café 25% plus cher à Intermarché.

Les amateurs de café doivent s'attendre à une augmentation sensible des prix dans les prochaines semaines. Le groupe Jacobs Douwe Egberts (L'Or, Maxwell, Tassimo…) réclame une hausse des tarifs de 25% au groupe Intermarché, qui a décidé de ne plus vendre les marques de son fournisseur.

Tension sur le café à Intermarché. L'enseigne ne vend plus les marques du groupe Jacobs Douwe Egberts (JDE), parmi lesquelles L'Or, Maxwell, Tassimo ou encore Grand-Mère. L'enseigne veut faire pression sur son fournisseur, avec qui elle est en pleine négociation sur le prix du café. JDE réclame une hausse de 25%, et bien sûr Intermarché s'y oppose. En attendant que les deux entreprises trouvent un terrain d'entente, les consommateurs devront se tourner vers d'autres marques (ou une autre enseigne) pour assouvir leur soif de café !

Baisse des exportations de café

Cette hausse ne tombe pas par hasard. Les cours du café (arabica, robusta) ont explosé de 100% en un an. Les pays producteurs font face à des difficultés très différentes : des troubles politiques en Colombie réduisent les exportations. Et puis les conditions météorologiques très difficiles au Brésil ont provoqué une baisse des exportations de plus de 24%. Les plantations du Minas Gerais, qui produit 70% de l'arabica brésilien, ont subi une vague de gel en juillet et en août, enchérissant mécaniquement le prix de la matière première.

Pas d'augmentation depuis 2015

À cela s'ajoutent la hausse des coûts de transport (un container entre l'Asie et l'Europe revient six fois plus cher !), ainsi que celle du carton et du plastique (+40%), indispensables pour les emballages des paquets de café. Enfin, il y a la progression soutenue de la consommation du café ces dernières années : Starbucks estime qu'elle augmente de 9% par an. Par ailleurs, l'Insee a indiqué que les prix du café en France n'avaient pas augmenté depuis 2015 : les fournisseurs ont donc toutes les raisons de demander des hausses des prix…

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis