Linky payé par les consommateurs ? Opération déminage du gouvernement

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 2 juin 2021 à 11h31
Avantages Compteur Linky
130 EUROSLinky coûterait 130 euros par boîtier.

La publication, lundi 31 mai 2021 dans Le Parisien, d’un article annonçant que le compteur Linky allait être payé par les consommateurs, a une nouvelle fois mis sur le devant de la scène le très controversé compteur électrique connecté d’Enedis. Le gouvernement, et Enedis, ont donc lancé une opération déminage.

Linky : payant ou pas payant ? Telle est la question

Selon Le Parisien, la Cour des Comptes a déclaré, dans son rapport public de 2018, que l’opération d’installation des compteurs Linky aurait un « financement assuré par les usagers ». Une déclaration qui tranche avec celles faites lors de l’annonce, en 2011, du déploiement du compteur connecté : Eric Besson, alors ministre de l’Industrie et de l’énergie, présentait Linky comme intégralement gratuit pour les consommateurs. Pire : le paiement devait commencer dès 2022.

Déjà critiqué pour des inquiétudes sur la vie privée des utilisateurs ou encore pour les ondes électromagnétiques qu’il émettrait, les deux thèses ayant été contredites mais ayant la vie dure, Linky n’avait pas besoin d’une telle publicité alors que le déploiement entame sa dernière ligne droite : plus de 90% des foyers sont équipés.

Le gouvernement tente de déminer le scandale

Dans la foulée, dès mardi 1er juin 2021, le gouvernement a tenté d’éteindre l’incendie qui tombe mal, à quelques semaines des Régionales et à un an de la Présidentielle. Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale et solidaire invitée sur FranceInfo, déclare que la facture n’augmentera pas et que, au contraire, il va y avoir « une baisse liée à ce que recherche votre compteur Linky, c'est-à-dire piloter votre consommation ».

Même son de cloche du côté d’Enedis elle-même : « Il n'y aura pas d'augmentation de la facture d'électricité des consommateurs, liée à la pose du compteur Linky. Il est intégralement payé par les économies réalisées par Enedis », a précisé Sandy Herbillon, directrice territoriale d’Enedis dans l’Yonne à France Bleu. En l’occurrence, Linky permet de faire des relevés de consommation ou encore des diagnostics à distance ce qui permet d’économiser le déplacement des équipes.

Moins d’économies que possible pour payer Linky ?

Si la facture baisse avec Linky, comme le déclarent le gouvernement et Enedis, la question reste entière, concernant le paiement de Linky. Et c’est une phrase de la secrétaire d’État Olivia Grégoire qui semble la sous-entendre : « Moi par exemple, à Paris, c'est entre 30 et 50 euros de dépense mensuelle. Si on calcule sur l'année, ça me fait 600 euros d'électricité. Avec Linky, j'économise 60 euros (…) Vous ne verrez pas à sec 15 euros de plus sur votre facture annuelle », a-t-elle détaillé sur FranceInfo.

Se pourrait-il que les économies réalisées soient, en réalité, de 75 euros par an (dans le cas présent) mais que la facture ne baisse que de 60 euros par an, soit 15 euros d’économies de moins ? Auquel cas, cela ne reviendrait-il pas à, justement, faire payer le consommateur ?

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis