Livret A : le reconfinement de novembre 2020 booste la collecte

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 23 décembre 2020 à 10h45
Investir Epargne Francais Pme
0,5%Le Livret A et le LDDS ont un taux de rémunération de 0,5%.

« Les mêmes causes produisent les mêmes effets », dit le sens commun. Pour le Livret A et le LDDS (Livrets de Developpement Durable et Solidaire), son petit cousin, c’est en tout cas vrai. La collecte des deux livrets défiscalisés a connu un bond en novembre 2020, selon les données de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC)… à cause du reconfinement.

3,3 milliards d’euros épargnés en novembre 2020

Le reconfinement de novembre 2020, bien que partiel, a empêché les Français de dépenser : les commerces non-essentiels, ainsi que les rayons du même type, étaient fermés. Impossible de consommer ou d’acheter les cadeaux de Noël… mais les salaires continuaient de tomber, que ce soit grâce au télétravail ou aux aides de l’État.

Sans solutions pour dépenser (restaurants et lieux culturels restant fermés), les Français n’ont guère eu d’autres choix : ils ont épargnés. 3,3 milliards d’euros ont été déposés sur les livrets défiscalisés en France en novembre 2020 selon la CDC. Sans surprise, c’est le Livret A qui fait le plein d’argent, 2,4 milliards d’euros de collecte, mais les LDDS en profitent également avec 910 millions d’euros déposés sur les comptes.

35 milliards d’euros collectés… et une troisième vague qui menace

Selon les données de la CDC publiées mardi 22 décembre 2020, les ménages français ont déposé, sur les livrets défiscalisés, 35 milliards d’euros depuis le 1er janvier 2020. Une collecte record qui pourrait toutefois se réduire avant la fin de l’année, les commerces ayant rouvert le 28 novembre 2020, pile à temps pour Noël. Les dépenses devraient exploser, surtout que les Français ont prévu un budget pour les cadeaux d’un montant record de plus de 600 euros en moyenne.

Il reste à savoir si les Français vont, en 2021, dépenser cet argent… ou non. Les livrets défiscalisés ont un encours, au 30 novembre 2020, de plus de 446 milliards d’euros, ce qui pourrait booster la reprise économique. Mais la pandémie est loin d’être terminée et une troisième vague menace la France après les fêtes. Olivier Véran, ministre de la Santé, invité sur TF1 le 22 décembre 2020, n’a pas exclu un troisième confinement en cas de bond du nombre de cas.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Livret A : le reconfinement de novembre 2020 booste la collecte»

Laisser un commentaire

* Champs requis