Les bailleurs privilégient de plus en plus les locations meublées

Par Anton Kunin Modifié le 11 septembre 2020 à 15h40
Locations Meublees Seloger
67%À Paris, le nombre d'annonces pour des locations meublées a augmenté de 67%.

L’engouement des bailleurs pour les locations meublées ne faiblit pas. Sur les mois de juin, juillet et août 2020, le nombre de locations meublées proposées sur SeLoger, le plus grand site d’annonces immobilières en France, a augmenté de 3,7%.

À Bordeaux, le nombre d’annonces pour des locations meublées a augmenté de 91%

Alors qu’on croyait le marché locatif en tension dans la plupart des grandes villes, c’est la tendance inverse qui s’est opérée à l’été 2020 : le nombre d’annonces pour des locations meublées n’a pas diminué, il a même augmenté, de 3,7% en moyenne toutes communes confondues.

Mais c’est surtout la hausse du nombre d’annonces dans les grandes villes qui interpelle : à Bordeaux, sur les mois de juin, juillet et août 2020, le site d’annonces immobilières SeLoger a recensé 91% d’annonces en plus par rapport à la même période en 2019. La situation est similaire dans deux autres grandes agglomérations : l’augmentation atteint 84% à Nice et 67% à Paris.

La location meublée présente plusieurs avantages

La hausse est encore plus marquée concernant les annonces de studios à louer. À Bordeaux, les annonces pour des studios meublés enregistrent une hausse de 134%. Leur nombre a bondi de 73% à Amiens, de 60% à Toulouse, de 69% à Nice et de 91% à Paris.

Si les bailleurs sont si nombreux à proposer des locations meublées, c’est en partie dû à l’effondrement du marché des locations saisonnières, la demande ayant beaucoup souffert à cause de la chute du nombre de touristes étrangers. Ensuite, comme l’explique Séverine Amate, porte-parole de SeLoger, les loyers des locations meublées sont le plus souvent entre 15 et 20% plus élevés que ceux des locations vides. De même, la rentabilité d’une location nue peut être jusqu’à deux fois moins importante que celle d’un meublé. Enfin, d’un point de vue fiscal, opter pour la location meublée plutôt que pour la location nue est plus avantageux car l’assiette fiscale est diminuée des coûts d’achat des meubles, des frais de gestion et des intérêts d’emprunt.

Laisser un commentaire

* Champs requis