Management et performance : comment créer une culture du feedback constructif ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Suvish Viswanathan Publié le 13 mai 2020 à 6h05
Management Performance Culture Feedback Constructif
79%79% des salariés ne souhaitent pas devenir manager.

La plupart des employés font de leur mieux, espérant obtenir un retour positif de leur manager sur leurs missions. Cette recherche de la validation les motive, renforce le travail bien fait et donne envie de mieux performer. À mesure que les organisations évoluent, les feedbacks professionnels sont un pilier fondamental de la culture de l'entreprise et un outil important dans la constitution de grandes équipes. Fournir des commentaires positifs est souvent assez facile et s’avère être satisfaisant pour les deux parties. Cependant, il faut aussi être capable de dire ce qui ne va pas ou mérite d’être amélioré.

Communiquer des commentaires négatifs tout en restant constructif est en réalité très précieux et source de progression. Il est naturel de ne pas avoir envie de faire face à des conversations qui risquent d’être difficiles : de nombreuses personnes s'abstiennent de partager des informations négatives parce qu'elles veulent éviter, ou ne pas gérer, les conséquences d’un conflit potentiel.

D’un point de vue scientifique, le cerveau humain est conçu pour agir sur quelques principes de base, dont l'un est de nous protéger des menaces perçues. L'amygdale est un élément clé de notre cerveau qui reçoit des informations par nos sens et les traduit en émotions. Au sens figuré, le cerveau se fige lorsqu’il reçoit un feedback négatif qui pourrait s’assimiler à une menace. Cela conduit à une réduction de la pensée analytique et créative, ce qui rend plus anxieux, stressé et annihile le processus de réflexion.

Développer une culture de confiance et de fiabilité

Chaque individu a une susceptibilité propre, et nombreux sont ceux qui optent naturellement pour une attitude défensive lorsqu’une erreur leur est signalée. Or, l’être humain est à même d’accepter des commentaires constructifs et d’agir en conséquence s’ils proviennent d’une personne de confiance. Ce sentiment prend forme par exemple lorsqu’un employé sait que ses compétences sont reconnues par ses supérieurs, et que ces derniers accordent une importance à ses intérêts.

Établir de bonnes relations avec son équipe nécessite des efforts et du temps pour montrer son soutien, comprendre les personnalités et les attentes de chacun, et adapter le management en conséquence. Pour démontrer factuellement la confiance envers les employés, il faut en effet éviter le micro-management qui tend à déresponsabiliser et démotiver. En outre, chaque voix doit être entendue pour favoriser un esprit d’équipe et une cohésion, tout en évitant les potentielles frustrations personnelles.

Optimiser les feedbacks

Une étude d’Harvard Business Review révèle que la plus grande différence entre les équipes les plus performantes et les moins performantes repose sur un ratio de commentaires positifs et négatifs : les meilleures équipes se sont données plus de cinq commentaires positifs pour chaque retour négatif. Si tenir les comptes pour maintenir cet équilibre semble compliqué pour certains, le « feedback sandwich » fonctionne très bien aussi : il s’agit de placer chaque critique négative entre deux retours positifs. Cela permet de communiquer les sujets sensibles, tout en mettant en avant le travail bien fait. Les managers doivent également profiter de chaque occasion pour reconnaître les réalisations de leurs équipes afin que les retours négatifs semblent tout autant naturels.

L’idée de retour constructif est liée à la définition d'objectifs et notamment, dans le cadre professionnel, à la mise en place d’une norme pour évaluer les performances. Pour ce faire, il est possible de se baser sur les performances passées ainsi que sur les activités accomplies pendant la période étudiée, comparées aux résultats attendus. Pour se sentir soutenu, un employé doit en outre savoir vers quel idéal il doit tendre, bénéficier d’objectifs clairs, connaitre ses forces et savoir comment il peut s’améliorer. Il est important que ces différents points soient concrets et détaillés afin de pouvoir être évalués par la suite.

Les entreprises qui facilitent une culture du feedback constructif affichent une croissance significative, aussi bien au niveau de l'activité que des employés. Cela nécessite des efforts importants au quotidien mais qui en valent la peine au regard de l’augmentation de la performance et de la productivité des équipes qu’ils entrainent sur le long terme.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Directeur Marketing Royaume-Uni et Europe chez Zoho

Laisser un commentaire

* Champs requis