Le marché des biens culturels ne connaît pas la crise

Par Anton Kunin Modifié le 18 février 2021 à 16h44
Ventes Livres Bilan 2020
121 millions d'eurosLes ventes de consoles de jeu de dernière génération ont généré un chiffre d'affaires de 121 millions d'euros en 2020.

Malgré l’épidémie de Covid-19, les ventes de livres, musique, films et jeux vidéo n’ont pas reculé en 2020 en France. Elles ont même progressé de 4%, pour s’établir à 9,6 milliards d’euros, nous apprend le cabinet GfK.

Les achats de produits culturels dématérialisés gagnent du terrain

Livres, musique, films, jeux vidéo… : confinements obligent, les Français ont consommé énormément de produits culturels en 2020. Le chiffre d’affaires de ce marché s’est établi à 9,6 milliards d’euros en 2020, soit une hausse de 4%, a calculé le cabinet GfK.

Les restrictions d’ouverture de points de ventes ont logiquement impacté les ventes de biens culturels physiques (-6% en valeur). En revanche, les achats de biens dématérialisés (incluant les abonnements vidéo à la demande et streaming musical audio) ont progressé de 19%. La ruée vers les produits culturels dématérialisés a été la plus forte pendant le premier confinement : au cours de cette période, 7,6 millions de Français ont acheté un produit culturel dématérialisé contre 7,1 millions qui ont acheté un produit culturel physique. Ce phénomène est inédit en France où, traditionnellement, les supports physiques captent jusqu’à 3 fois plus d’acheteurs que les biens culturels dématérialisés (hors abonnements).

Le jeu vidéo, un secteur en hausse de 17% en 2020

Comme on pouvait s’y attendre, le grand gagnant de l’année 2020 est le marché du jeu vidéo : sur un an, le chiffre d’affaires du secteur a progressé de 17%. Et cela s’explique facilement : en 2020, les Français ont consacré un budget conséquent tant aux jeux (+8%) qu’aux consoles (+9%).

Les ventes de différents produits hardware pour le jeu vidéo ont généré un chiffre d’affaires de 667 millions d’euros. Lors du premier confinement, les ventes ont connu un bond de 70%. Et le marché a manifestement un bel avenir : 44% des Français sont des gamers, et 23% des Français ont l’intention de s’équiper avec l'une ou l'autre des nouvelles consoles sorties en 2020. Les ventes de ces consoles de dernière génération ont d’ailleurs généré un chiffre d’affaires de 121 millions d’euros en 2020.

Mais c’est essentiellement pour l’achat de jeux eux-mêmes que les Français ont dépensé de l’argent : en 2020, la bagatelle se monte à 3,2 milliards d’euros, en hausse de 8% sur un an. À noter que si les ventes de jeux physiques sont en baisse de 4%, les ventes de jeux dématérialisés progressent de 12%.

Aucun commentaire à «Le marché des biens culturels ne connaît pas la crise»

Laisser un commentaire

* Champs requis