Mariage, PACS… : quel contrat choisir ?

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 14 mai 2021 à 15h27
5 Etapes Preparatifs Mariage
227.000En France, en 2019, 227.000 mariages ont été célébrés, 221.000 mariages entre personnes de sexe différent et 6.000 entre personnes de même sexe.

La semaine prochaine, ce ne sont pas seulement les terrasses qui seront de retour, mais aussi les mariages. Il y a de sacrés embouteillages devant les mairies ou les lieux de culte.

Mariage : réfléchir à un contrat pour protéger ses biens en cas de pépin

Mais, chose dommage, c’est le calme plat devant les offices notariaux, alors qu’il peut être intéressant d’aller voir un notaire avant de se marier, afin de choisir un régime matrimonial adapté à sa situation.

En effet, si 9 mariages sur 10 se font sans contrat de mariage, il n’est pas rare qu’ensuite les époux aient besoin de changer de statut. Or, ce qui est simple à faire avant le mariage devient plus compliqué après.

Pour faire simple, sachez que si l’un des deux époux est à son compte ou entrepreneur, le régime standard de la « communauté réduite aux acquêts » a quelques défauts. On lui préfère le régime de la séparation de biens, qui permet de protéger le patrimoine du conjoint en cas de souci financier.

Faire appel à un notaire

Maintenant, si le mariage n’est pas votre tasse de thé, mais que vous réfléchissez au PACS, sachez que le PACS aussi propose des variantes. Pour le coup, la séparation de biens est le régime standard. L’indivision des biens achetés pendant la durée du PACS est une option.

Enfin, si vous êtes mariés de longue date, si vos enfants sont installés dans la vie, et que vous avez un peu de patrimoine en commun, demandez à votre notaire de vous parler de la communauté universelle.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Mariage, PACS… : quel contrat choisir ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis