François Rebsamen demande aux patrons de tenir compte de la canicule

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Lea Pfeiffer Modifié le 16 juillet 2015 à 9h53
Travail Canicule Horaires
13 MILLIARDS €En 2003, la canicule de l'été a coûté 13 milliards d'euros à l'Europe.

La canicule est de retour. Et si certains sont sur la route des vacances, d'autres continuent de bûcher. C'est pourquoi François Rabsamen, ministre du Travail, a demandé aux chefs d'entreprises d'aménager les horaires de leurs salariés les plus exposés aux fortes chaleurs.

Il fait trop chaud pour travailler

La canicule sera retour dans les prochains jours, et les patrons sont priés d'en tenir compte. Dans un communiqué, M. Rebsamen "demande aux chefs d'entreprises de prendre les mesures qui s'imposent, en lien avec leurs représentants du personnel". Le ministère du travail a indiqué que les inspecteurs du travail veilleraient au grain.

Il recommande notamment "d'aménager les horaires de travail" pour "limiter l'exposition aux températures les plus fortes de la journée, notamment lorsque les travaux sollicitent un effort physique soutenu et/ou exposent à de très fortes températures". Le domaine du bâtiment est tout indiqué.

Des conditions exceptionnelles

François Rebsamen préconise également de "reporter les tâches les plus pénibles, ou exposant les travailleurs aux fortes chaleurs, dès lors qu'elles ne présentent pas d'urgence" et d'assurer "un approvisionnement régulier et facile d'accès en eau".

Il rappelle par ailleurs qu'il existe des mécanismes d'indemnisation en cas d'aménagement du temps de travail, notamment via "l'activité partielle liée à des circonstances exceptionnelles" et la "caisse d'intempéries".

Des températures supérieures à 30 °C sont annoncées par Météo France dès ce mercredi. Un premier épisode caniculaire avait déjà touché la France à la fin de juin et au début de juillet. Seize départements se trouvaient, lundi 6 juin au matin, en vigilance orange en raison des fortes chaleurs.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Née en 1994, Léa Pfeiffer débute des études en journalisme audiovisuel à l'ISCPA de Paris une fois sortie bachelière de l'Ecole Boulle. Elle écrit occasionnellement des articles pour Economie Matin et le Journal de l'Economie. En parallèle, Léa Pfeiffer a déjà réalisé deux documentaires : "Aveugles 2.0", et "Capitale Zéro Déchêts".  @aloonontheweb

Aucun commentaire à «François Rebsamen demande aux patrons de tenir compte de la canicule»

Laisser un commentaire

* Champs requis