Modulation des allocations familiales à partir de 6000 euros de revenus

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 17 octobre 2014 à 4h50

Le tabou est levé : l'universalité des allocations familliales, versées de manière identiques à tous les foyers fiscaux (français ou non) installés en France ou dans les DOM, quels que soient les revenus, est enterrée.

Les députés qui examinent en ce moment le projet de loi de finances 2015 s'affrontaient sur les mesures d'économies faites sur la politique familliale, à hauteur de 700 millions d'euros. L'Elysée a tranché selon nos confères du quotidien Les Echos. A partir de 6000 euros de revenus au sein du même foyer fiscal, avec deux enfants, les allocations seront divisées par deux, et par quatre au delà de 8000 euros, autant dire qu'elles seront inexistantes. Avec deux enfants, un couple reçoit en effet 129,35 euros par mois avant leurs 14 ans. Divisées par deux, elles ne seront plus que de 65 euros environ, par quatre, de 32,5 euros.

Chaque enfant supplémentaire, à partir de deux enfants, éloignera le plafond de 500 euros. Ainsi, un couple avec quatre enfants pourra gagner jusqu'à 7000 euros par mois nets, et continuer à percevoir 460,77 euros. Un scénario hautement irmprobable, qui doit concerner quelques centaines de foyers fiscaux en France à tout casser...

La mesure sera mise en oeuvre en juillet 2015, et devrait rapporter 400 millions d'euros dès l'année prochaine d'aprèes les calculs de Bercy, et 800 millions d'euros dès 2016. A noter que parmi les nombreuses mesures d'économies évoquées sur la politique familliale, celle du décalage à 15 ou 16 ans de la majoration des allocations a été abandonnée. les familles toucheront donc toujours un complément de 64,67 euros par mois à partir des 14 ans de chacun de leurs enfants. Par ailleurs le congé parent des mères est bien réduit de 30 à 24 mois à compter du deuxième enfant, celui du père (très peu utilisé) étant prolongé de 6 mois, porté ainsi à 12.

A lire sur Economie Matin : Modulation des allocations familliales : le vrai scandale dont-on ne parle pas

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis