Molotov privée des chaînes M6 (et bientôt de celles de TF1)

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 9 décembre 2021 à 9h29
Molotov Application Television 2
5 MILLIONS €M6 réclamait 5 millions d'euros à Molotov pour la rediffusion de ses chaînes.

Mauvaise nouvelle pour les amateurs des programmes du groupe M6 qui utilisent Molotov pour regarder la télévision : la transmission va bientôt se terminer. En cause ? Un conflit juridique qui a opposé durant des années le géant à la petite application… et qui s’est terminé avec une victoire du premier le 2 décembre 2021.

Molotov ne peut plus diffuser les chaînes M6

Selon les informations du Parisien, l’application Molotov, utilisée par certains ménages pour regarder les chaînes de la TNT et d’autres chaînes, et qui a été rachetée début novembre 2021 par un groupe américain, a connu un revers dans le conflit l’opposant à M6. L’application a été condamnée par le tribunal judiciaire de Paris pour « contrefaçon » et « parasitisme ».

En cause : la décision de Molotov de maintenir la diffusion des chaînes du groupe M6 après l’expiration, le 31 mars 2018, du contrat liant le groupe de médias à l’application. Molotov n’avait donc plus le droit de diffuser les chaînes du groupe, notamment car l’application refusait de payer M6 pour la diffusion.

Le tribunal judiciaire de Paris a donc condamné Molotov à cesser la rediffusion des chaînes du groupe M6 dans les prochains jours, soit quelques jours seulement avant Noël alors que les films et séries dédiées à cette période de l’année se multiplient.

Une amende de 7 millions d’euros

Mais ce n’est pas la seule peine à laquelle Molotov a été condamnée : elle doit payer 7 millions d’euros au groupe M6 qui a fait valoir ses droits. Ce dernier, privé, demande en effet un paiement pour la rediffusion de ses chaînes, notamment aux opérateurs via leurs box, paiement que Molotov a refusé à la suite d’une renégociation qui n’a pas abouti.

Et les utilisateurs de Molotov risquent d’avoir une deuxième mauvaise nouvelle dès 2022 : un conflit similaire oppose l’application au groupe TF1, toujours pour une diffusion des chaînes par l’application, sans payer de redevance. L’issue de ce procès pourrait être identique… et priver Molotov des chaînes de TF1 également.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Molotov privée des chaînes M6 (et bientôt de celles de TF1)»

Laisser un commentaire

* Champs requis