La Galaxy Gear de Samsung, montre intelligente qui ne parle qu’avec les -nouveaux- smartphones Samsung

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Lea Pfeiffer Modifié le 5 septembre 2013 à 7h32

Apple et Google auront beau dire qu'ils étaient là les premiers, les deux géants se sont fait damer le pion par Samsung. Avec la présentation de la Galaxy Gear à Berlin, la guerre des « smart watches » a commencé.

C'était l'événement marquant de l'ouverture du Salon de l'électronique grand public IFA de Berlin : la découverte de la montre intelligente de Samsung. Le numéro un mondial des mobiles espère donc s'imposer également sur le terrain des « smart watches » devant ses deux grand rivaux, Apple, qui ne devrait pas sortir son propre modèle d'iWatch avant fin 2014, et Google.

Comme James Bond

La Galaxy Gear ressemble à... une montre, classique, élégante, avec bracelet en caoutchouc, disponible en six couleurs différentes, et écran de 1,6 pouces rectangulaire bordé de métal. On pourrait croire à un simple gadget pour fendus de haute technologie prêts à débourser des centaines d'euros pour ressembler à Iron Man. Pourtant, ses fonctionnalités pourraient en faire changer d'avis plus d'un.

Comme toute montre qui se respecte, la Galaxy Gear donne bien l'heure. En effleurant l'écran, vous avez accès à tout un menu d'applications : boîte mail, sms, réseaux sociaux... Voice Memo vous permettra même de dicter vos réponses à votre montre, et de les envoyer à votre correspondant au format texte.

Logée sur le bracelet, une caméra permet de prendre des photos et réaliser des vidéos. Sans oublier la fonction téléphone. Bref, à se demander à quoi servira votre smartphone, perdu au fond de votre sac.

Samgung par Samsung, pour Samsung

Seul point qui peut porter à controverse ; la Galaxy Gear ne sera compatible qu'avec les smartphones et tablettes Samsung. Et encore, uniquement ceux de la nouvelle génération, c'est à dire à partir du Galaxy Note 3.

La Galaxy Gear et le nouveau smartphone de Samsung doivent sortir en même temps, le 25 septembre. La montre nouvelle génération sera disponible pour 299 dollars.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Née en 1994, Léa Pfeiffer débute des études en journalisme audiovisuel à l'ISCPA de Paris une fois sortie bachelière de l'Ecole Boulle. Elle écrit occasionnellement des articles pour Economie Matin et le Journal de l'Economie. En parallèle, Léa Pfeiffer a déjà réalisé deux documentaires : "Aveugles 2.0", et "Capitale Zéro Déchêts". @aloonontheweb

Laisser un commentaire

* Champs requis