Les néobanques pour adolescents poussent comme des champignons

Par Anton Kunin Modifié le 11 novembre 2020 à 11h02
Pixpay
37%Selon la néobanque Vybe, 37% des 12-17 ans achètent sur Internet.

Les néobanques sont présentes dans nos vies depuis cinq ans environ et n’étonnent plus personne. Mais depuis 2019 et surtout en 2020, un nouveau genre de néobanques est né : les néobanques pour adolescents.

Garder un œil sur les dépenses et apprendre à l’adolescent à gérer son budget

Après les néobanques tout court, voici les néobanques… pour ados ! Et oui, non seulement cela existe, mais c’est même un marché sur lequel divers acteurs se font concurrence. Vybe, Kard, Pixpay, Xaalys… : preuve que le créneau intéresse la place financière, les offres ne manquent pas sur le marché français.

Alors, une néobanque pour les jeunes, de quoi parle-t-on ? Toutes ces néobanques sont construites autour d’un certain « socle » : d’une part il s’agit de faciliter le contrôle des dépenses par un parent, d’autre part il s’agit d’apprendre à l’adolescent à gérer son budget. Pixpay, la banque la plus avancée en la matière, propose même plusieurs solutions pour épargner de manière automatique. Il y a « Garder la monnaie » (toutes les dépenses de l’ado sont arrondies à l’euro supérieur et la différence est automatiquement épargnée), « 1 + 1 + 1… » (chaque semaine, 1 euro disponible sur la carte de l’ado est épargné), « La méthode 10 % » (sur chaque virement entrant, 10% sont automatiquement versés sur un compte d’épargne) et « Easy fin de mois » (à chaque fin de mois, la moitié de la somme disponible sur la carte de l’ado est automatiquement mise de côté).

Pas de frais à l’étranger et un paramétrage fin de la carte

Mais, bien sûr, toutes les offres ne sont pas identiques, et les néobanques se font concurrence sur certaines fonctionnalités qu’elles peuvent avoir ou pas. Ainsi, la néobanque Kard se démarque par l’absence de frais lors de paiements à l’étranger. Sa concurrente Xaalys va encore plus loin, avec l’absence de frais également sur les retraits.

Xaalys se différencie par ailleurs par son paramétrage fin. Le parent peut par exemple interdire les paiements dans certains types de commerces (Voyages, Mode, High-Tech…), et les commerces des catégories Tabac, Débits de boissons et Paris en ligne sont interdits par défaut. Le parent peut aussi fixer un plafond de retrait sur 7 jours et même interdire des virements entrants répondant à certains critères.

Aucun commentaire à «Les néobanques pour adolescents poussent comme des champignons»

Laisser un commentaire

* Champs requis