Le parfumeur français Nocibé passera aux mains des allemands

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Lea Pfeiffer Modifié le 21 octobre 2013 à 11h40

L'enseigne française de parfumerie Nocibé pourrait très prochainement passer aux mains des allemands de Douglas. L'actionnaire principal du groupe d'outre-Rhin, Advent International, aurait en effet entamé des discussions exclusives avec le fonds d'investissement britannique Charterhouse qui possède Nocibé.

La naissance d'un géant de la parfumerie ?

Nocibé, dont le chiffre d'affaires pour 2012 a atteint 668 millions d'euros, pourrait être cédé au fonds d'investissement Advent International pour une somme d'environ 500 millions d'euros. Un peu moins des 650 millions d'euros espérés par Charterhouse.

Si la transaction n'a pas été encore validée, elle est soumise aux différentes vérifications et agréments concurrentiels, c'est pour une raison très simple : la fusion des deux entités pourrait créer le deuxième groupe de parfumerie de France. Cela permettrait à Nocibé de dépasser son concurrent de toujours, Marionnaud, aux prises avec quelques difficultés.

De plus, Nocibé profiterait de la force de Douglas qui reste le leader du secteur en Allemagne avec quelques 4 000 salariés et 625 points de vente. Tous secteurs confondus (ce qui comprend aussi des librairies et des bijouteries) le groupe Douglas a enregistré en 2012 un chiffre d'affaires dépassant les trois milliards d'euros.

La finalisation de la transaction ne devrait plus se faire attendre très longtemps.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Née en 1994, Léa Pfeiffer débute des études en journalisme audiovisuel à l'ISCPA de Paris une fois sortie bachelière de l'Ecole Boulle. Elle écrit occasionnellement des articles pour Economie Matin et le Journal de l'Economie. En parallèle, Léa Pfeiffer a déjà réalisé deux documentaires : "Aveugles 2.0", et "Capitale Zéro Déchêts".  @aloonontheweb

Aucun commentaire à «Le parfumeur français Nocibé passera aux mains des allemands»

Laisser un commentaire

* Champs requis