Conjoncture : 1,6 % de croissance mais toujours 9,5 % de chômage en 2016 ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 12 avril 2016 à 10h50
France Conjoncture Prevision Croissance Chomage 2016 2017
0,5%L'OFCE prévoit une baisse du taux de chômage de 0,5 % pour 2016.

Bonne nouvelle ou pas bonne nouvelle ? Difficile à dire. Mais ce qui est sûr est que les prévisions économiques de l'OFCE, l'Observatoire Français des Conjonctures Economiques de Sciences-Po, ont de quoi faire réfléchir. Si elles sont plus qu'optimistes pour la croissance du pays, dépassant même les espoirs du gouvernement, elles ne prévoient pas une chute du chômage aussi importante que ce qu'espèrent François Hollande, Manuel Valls, Michel Sapin et, surtout, les Français.

La croissance de nouveau au rendez-vous...

La première nouvelle est une bonne nouvelle : la croissance économique serait de nouveau au rendez-vous selon les estimations de l'OFCE publiées mardi 12 avril 2016 et concernant la période 2016 - 2017. L'observatoire dépasse même les espoirs de Bercy car là où le gouvernement espère 1,5 % de croissance pour la France en 2016 l'OFCE estime qu'elle pourrait être de 1,6 %. Ce faisant, l'OFCE se démarque de toutes les grandes institutions, FMI et Commission européenne en tête, qui ne s'attendent pas à de tels résultats.

Pour 2017, rebelote : une nouvelle fois 1,6 % de croissance grâce à un "contexte relativement porteur" selon l'OFCE. Pouvoir d'achat en hausse, déficit public en baisse et créations d'emplois (122 000 en 2015 dans le privé selon l'observatoire de Sciences-Po) permettent d'être optimistes pour les deux années à venir.

... mais niveau chômage ça coince toujours

Si la croissance est au rendez-vous, le chômage lui ne s'en va pas. Certes, il va baisser puisque selon les économistes il faut un minimum de 1,5 % de croissance pour créer des emplois durables dans un pays et que l'OFCE prévoit 1,6 % de croissance pour la France, mais ça ne va pas être le retour du plein emploi.

L'Observatoire estime que le chômage pourrait baisser à 9,5 % d'ici la fin de l'année 2016 grâce à la création de 230 000 emplois en un an en France. La baisse du taux de chômage serait donc de 0,5 %... ou plutôt de 0,35 %, 0,15 % étant, selon l'OFCE, imputables aux 500 000 formations annoncées par le gouvernement et qui devraient faire baisser le taux d'inscrits à Pôle Emploi.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Conjoncture : 1,6 % de croissance mais toujours 9,5 % de chômage en 2016 ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis