Pour Noël, OUIGO propose une flopée de billets à 50 euros maximum

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 7 décembre 2020 à 4h54
Renfe Sncf Espagne Ouigo 2
50 EUROSOuigo a annoncé des centaines de milliers de tickets de train à moins de 50 euros.

Malgré le risque pour leur famille et leurs amis, les Français n’attendent qu’une chose en ce début de mois de décembre 2020 : pouvoir aller fêter Noël et le Réveillon. Pour les laisser faire, le gouvernement devrait lever le confinement le 15 décembre 2020 et même le couvre-feu les 24 et 31 décembre au soir. La SNCF, elle, a prévu la masse de billets à moins de 50 euros.

Des centaines de milliers de billets pas chers

Ouigo, la filiale low-cost de la SNCF, va mettre en vente des centaines de milliers de tickets de train à prix réduit qui, il y a fort à parier, devraient s’arracher comme des petits pains. Pas moins de 500.000 billets seront en effet proposés pour moins de 50 euros, a annoncé le transporteur.

L’ensemble des villes desservies par Ouigo, qui sont moins nombreuses que celles desservies par les TGV classiques, sont concernées. Lyon, Paris, Marseille, Cannes ou encore Strasbourg font partie des villes éligibles.

Les billets sont en vente jusqu’au 14 décembre 2020, puisque les trajets seront à effectuer entre le 15 décembre 2020 et le 4 janvier 2021 inclus.

Echange et remboursement garantis

Reste que les Français pourront voyager si et seulement si le gouvernement lève effectivement le confinement le 15 décembre 2020, ce qui n’est pas gagné d’avance : il faudrait, d’après les annonces d’Emmanuel Macron, que le nombre de contaminations en 24 heures tombe sous la barre des 5.000… et c’est loin d’être le cas. Le gouvernement a beau vouloir être rassurant, la France compte toujours plus de 10.000 contaminations toutes les 24 heures.

Pour celles et ceux qui voudraient réserver leurs billets, toutefois, pas d’inquiétudes : face à l’incertitude sanitaire, Ouigo propose toujours l’échange et le remboursement des billets, sans frais, jusqu’à 1h30 avant le départ du train. De quoi permettre des changements de programme de dernière minute.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Pour Noël, OUIGO propose une flopée de billets à 50 euros maximum»

Laisser un commentaire

* Champs requis