Amélioration économique, inquiétude sur la pandémie

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Stéphane Déo Publié le 17 juin 2020 à 13h32
Covid Marche Actions Obligations Bourse
17,7%Les ventes de détail aux Etats-Unis ont grimpé de 17,7% en mai 2020, plus qu'attendu.

Les écarts de taux périphériques se sont considérablement resserrés, mais la performance de la Grèce, surtout au regard de l'Italie, surprend beaucoup. Les nouvelles économiques surprennent à la hausse, l'indice de surprise américain vient de battre un record. La progression de la pandémie aux Etats-Unis ressemble plus à une première vague retardée qu'à une seconde vague.

Point de marché : Grèce, le grand n'importe quoi

Nous avions déjà montré par le passé que l'évolution des taux italiens était plus proche de celle de la Grèce que de celle des autres périphériques, Espagne et Portugal. Nous avions aussi noté il y a quelques jours que les taux grecs à 10-ans étaient passés, certes brièvement, sous les taux italiens. Depuis tout s'est accéléré. Le graphique ci-dessous montre l'état des choses hier soir avec les taux 10-ans grecs largement en dessous des taux Italiens.
C'est bien évidement une aberration si on regarde la notation des pays. Les écarts de taux sont, très corrélés avec les notations des pays, sauf dans le cas de l'Italie qui semble être sur des niveaux qui correspondent à une notation de BB- alors que sa note officielle est de BBB (nous prenons comme référence pour l'argument et pour le graphique les notes S&P). Un tel écart est aussi très difficile à justifier d'un point de vue fondamental.

Rebond aux Etats-Unis ?

Nous avons noté à plusieurs reprises que les indicateurs « haute fréquence » montraient un rebond de l'activité plus marqué que ne l'attend le consensus. D'où l'idée d'une reprise qui peut surprendre à la hausse.

Hier deux chiffres ont été publiés aux Etats-Unis. Les ventes de détail, en hausse de 17,7% sur le mois de mai, soit deux fois plus qu'attendu par le consensus, et la production industrielle en hausse de 3,8% sur le mois de mai soit moins bien qu'attendu (+5,0% pour le consensus). L'indice de surprises économiques s'est toutefois retourné de manière extrêmement rapide aux Etats-Unis sur les derniers mois. On est passé du pire niveau historique de l'indice fin avril au meilleur niveau jamais enregistré hier soir.
Il y a bien une sous-estimation du retournement de l'activité par le consensus.

Plus surprenant peut-être, les attentes de résultats sont revues à la hausse aux Etats-Unis. On a déjà passé un point d'inflexion. Là aussi il faut faire attention : après une baisse de 29% des attentes, la hausse est d'environ un demi-pourcent. On est très loin de l'euphorie et il s'agit plus d'une stabilisation.

Des nouvelles du covid

Le nombre de cas de covid aux Etats-Unis se stabilise autour de 20 000apr jour et ne semble plus baisser. Il y a même plusieurs états où on trouve des signes de ré-accélération. S'il faut être bien sûr extrêmement prudent sur ces chiffres et sur l'évolution future. Il y a deux points à noter. D'une part l'accélération se fait surtout dans les états qui ont connu peu de cas : cela ressemble donc plus à une première vague retardée qu'à une seconde vague. D'autre part le nombre de décès progresse beaucoup moins vite comme le montre le graphique ci-dessous ; les nouveaux cas sont donc plus bénins en moyenne.

Les problèmes en Chine, avec le retour d'un confinement ciblé sont autrement plus inquiétants. Là il s'agit forcément d'une seconde vague. C'est plutôt de ce côté qu'il faut donc regarder ce qui se passe.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Stéphane Déo est stratégiste chez La Banque Postale Asset Management. Il est diplômé d'HEC, a un DEA en économie à l'Ehess (Ecole des hautes études en sciences sociales) et un doctorat en finances à HEC. Il a effectué des études post-doctorales à l'université de Berkeley (Californie).Après l’OCDE et Goldman Sachs, il travaille chez UBS en 2001 comme économiste puis stratégiste jusqu’en 2015. Il poursuit son expérience chez Empirical Research Partners comme stratégiste actions globales.

Laisser un commentaire

* Champs requis