Panique sur la moutarde

Par Olivier Sancerre Modifié le 10 décembre 2021 à 9h02
Moutarde Penurie Graines 1
4.000La France a produit 4.000 tonnes de graines de moutarde cette année.

La moutarde va-t-elle commencer à manquer sur les tables ? Les fabricants de la fameuse sauce tirent la sonnette d'alarme : les graines de moutarde, indispensable matière première, commencent à manquer.

La pénurie de moutarde guette les tables françaises et mondiales. Le principal exportateur de graines de moutarde, à savoir le Canada, produit de moins en moins de matière première. Le pays est passé de 135.000 tonnes en 2020, à 99.000 tonnes cette année. En cause, des événements climatiques inédits, en particulier des épisodes de chaleur dans la province du Saskatchewan qui est la principale à produire des graines. La situation ne devrait pas s'arranger, le ministère de l'Agriculture canadien ayant annoncé une baisse de près de 30% de la production d'ici 2022 : ce ne sont plus que 77.000 tonnes qui seront exportées.

Précieuses graines de moutarde

De quoi faire grimper le prix de la tonne qui a atteint cette année 1.700 dollars canadiens, contre 700 dollars en 2020 ! Les fabricants français de moutarde ne peuvent même pas se tourner vers la production locale : l'Hexagone n'a produit que 4.000 tonnes en 2021, contre 12.000 tonnes auparavant. Par conséquent, il faut s'attendre à des prix en forte hausse pour le produit final. « Le prix a été multiplié par trois, là c’est par quatre et on s’attend à une multiplication par cinq », s'alarme Michel Liardet, le président de l'Européenne de Condiments (Bornier, Téméraire, marques distributeur).

Vers une production 100% locale

À BFM Business, le dirigeant trace les grandes lignes d'une solution pour sortir de l'impasse : 100% de la graine récoltée en France. Mais pour y parvenir, « il faut des moyens », convient-il. L'État doit mettre la main à la poche pour aider le secteur à s'en sortir, estime-t-il. « C’est un vrai enjeu de souveraineté nationale mais il faut qu’on aille beaucoup plus vite ». Il y a urgence pour compenser la baisse des importations canadiennes : l'Européenne de Condiments n'a pu acheter que 100 tonnes de graines de moutarde du Canada, au lieu des 8.000 tonnes habituelles…

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Panique sur la moutarde»

Laisser un commentaire

* Champs requis