Paris loin d’être la ville la plus attractive au monde pour le travail

Par Olivier Sancerre Modifié le 25 novembre 2018 à 21h49
Paris Attractivite Classement 1
62Paris est à la 62e place du classement des villes les plus attractives pour travailler.

Paris est loin, très loin, de faire partie du top 10 des villes les plus attractives au monde pour travailler, selon le classement Movinga.

Paris est relégué à la 62e place de ce classement mis au point par Movinga, spécialiste du déménagement, qui a pris en compte plusieurs critères pour établir la liste des cent villes les plus attractives pour le travail. Le classement fait ainsi la part belle à la santé économique des entreprises, le niveau de vie global de la population, ainsi que l’intégration des jeunes, des femmes et des expatriés. À ce cocktail s’ajoutent les facteurs liés à la santé, l’immigration, l’écart salarial entre les hommes et les femmes. Aux trois premières places figurent Boston (États-Unis), Munich (Allemagne) et Calgary (Canada).

L’Allemagne en force

Le top 10 se complète avec Hambourg et Stuttgart (Allemagne), Londres (Royaume-Uni), Singapour, Oslo (Norvège), Francfort (Allemagne) et Édimbourg (Royaume-Uni). On relève que l’Allemagne est particulièrement bien représentée avec 5 villes, suivie par le Royaume-Uni (2 villes). Si l’on se concentre sur des critères spécifiques, la France tire son épingle du jeu : « La France est en tête en matière d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, grâce à de nouvelles lois donnant aux salariés le droit de se déconnecter du travail pendant leur temps libre, en plus d’une moyenne de 30 jours de vacances payés par an », explique Finn Age Hänsel, directeur général de Movinga.

En France, Paris loin devant

En tout, 7 villes françaises se placent dans le top 100 des meilleurs lieux de travail, dont Paris qui est la première, mais en arrière. Dans le classement uniquement tricolore, la capitale est en tête bien sûr, suivie par Lyon, Marseille, Nice, Bordeaux et Lille. La création d’entreprise est notamment bien plus vivace à Paris (avec un score de 9,21/10, loin devant Lyon (3,07) et Lille (2,38).

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis