Pass culture : 300 euros offerts aux jeunes, et même plus

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 21 mai 2021 à 5h59
Musee Art Culture
240 MILLIONS €Le Pass culture pour les jeunes de 18 ans va coûter 240 millions d'euros environ.

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, le Pass culture aura dû attendre avant de voir vraiment le jour. Mais l’élection présidentielle de 2022 approchant, cela permettra au futur candidat de mettre en avant une nouvelle promesse tenue : il va être lancé en 2021 et va monter en puissance dès 2022, après une expérimentation de deux ans.

Pas de condition de ressources mais des conditions d’âge

Contrairement au Pass sport de 50 euros que le gouvernement a mis en place et qui n’est destiné qu’aux familles aux revenus modestes, le Pass culture, qu’Emmanuel Macron va présenter en bonne et due forme à Nevers vendredi 21 mai 2021, ne sera pas lié à des conditions de ressources. Pour autant, il ne bénéficiera pas à tous les jeunes, loin de là.

La réforme va se faire en deux temps. En 2021, ce sont les jeunes de 18 ans qui vont en bénéficier : 300 euros crédités sur une application dédiée. Il suffira de s’inscrire l’année de leur 18e anniversaire. Environ 800.000 jeunes par an deviennent majeurs, soit un coût pour les finances publiques de 240 millions d’euros chaque année.

Puis, en 2022, 200 euros de plus seront versés : 25 euros pour les quatrième et troisièmes, 50 euros pour chaque année de lycée. Finalement, 500 euros en tout.

Que peut-on acheter avec le Pass culture ?

Loin de se vouloir élitiste, le Pass culture pourra être utilisé pour acheter globalement tout : des tickets de cinéma, de concert ou de théâtre, des livres, de la musique, des cours, du matériel et même des jeux-vidéo ou des films en SVOD.

Mais le gouvernement a tenu à préserver les acteurs français et le commerce de proximité : il sera impossible d’acheter des produits livrés via Internet, et pas question de payer, avec cet argent, des abonnements à Netflix et compagnie.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis