Boycott général. Rendre le coût du Pass Sanitaire inacceptable pour l’Etat. Principes de guérilla économique !!

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Charles Sannat Publié le 27 juillet 2021 à 10h10
Pandemie Coronavirus Risque Economie Estimations Crise
6%Le gouvernement prévoit désormais une croissance de 6% pour la France en 2021.

Nous sommes dans le délire le plus total, l’outrance, et une rare violence faite au peuple de ce pays.

Cette violence n’est pas admissible.

Elle est inconcevable dans une grande démocratie comme la nôtre.

Affirmer, quand on est au gouvernement ou que l’on conseille les rois, qu’il faut « ‘faire une vie de merde » aux Français non vaccinés est une ignominie morale, une faute politique majeure.

Un conseiller du Gouvernement a promis la semaine dernière aux 20 millions de Français qui n'étaient toujours pas vaccinés de leur faire "une vie de merde".
Voici ce que j'en pense au micro de Vincent Fahandzeh dans La Belle Équipe de CNEWS (émission du samedi 24 juillet 2021). pic.twitter.com/xrPHi0w0VH

— Jean-Marc Chipot (@faquin06) July 26, 2021

« Cela fait 6 jours que des millions de Français sont victimes des premières lois de discrimination, non pas parce qu’ils sont malades, mais non « vaccinés ». Ne les oublions pas ».

Aucun argument n’est recevable car c’est du fascisme sanitaire.

Il n’y a aucun débat à avoir avec le Pass sanitaire.

Le « vaccin » on peut en débattre, et on devrait même en débattre.

Le Pass, lui doit-être combattu.

Le Maire pense avoir une croissance de 6 % cette année.

C’est par un boycott économique systématique et rigoureux que l’on peut aider à faire plier le gouvernement.

Vaccinés contre votre gré.

Vaccinés épris de liberté.

Non vaccinés.

Qui que vous soyez, si vous ne voulez pas d’une société fasciste de surveillance sanitaire alors le boycott est une arme pacifique redoutable.

Il faut rendre le coût du pass sanitaire insupportable pour les finances de l’Etat.

Il faut se lancer dans une guérilla économique et pacifique sans merci.

Faites la grève de la consommation, épargnez.

Ils veulent nous pourrir la vie, pourrissons leur leur reprise.

Il faut rendre le coût du pass sanitaire aussi important que le coût des confinements, il faut même faire pire.

N’achetez plus rien.

Faites que le strict minimum.

Guérilla économique.

1er principe de guérilla économique et pacifique que je vous invite à adopter, à partager et systématiser. La pression psychologique.

Vous êtes en vacances, appelez les activités de votre secteur. « Bonjour Monsieur, Madame, je voulais savoir si nous pouvions venir sans pass sanitaire. Haaa… non, impossible, il faut un pass ? D’accord, je comprends, dans ces conditions nous ne pourrons pas venir. C’est dommage. Bon courage à vous ».

Si nous sommes des milliers à faire cela, nous rendons palpable notre absence de consommateur, nous rendons visible la perte de chiffre d’affaires, et nous affaiblissons le moral de l’adversaire.

Soyez évidemment en toutes circonstances courtois et élégants. Demandez leur également s’ils ont une baisse de la fréquentation… vous les obligerez gentiment à dire que cela ne va pas…

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011. Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Aucun commentaire à «Boycott général. Rendre le coût du Pass Sanitaire inacceptable pour l’Etat. Principes de guérilla économique !!»

Laisser un commentaire

* Champs requis