Gauche : une véritable révolution culturelle est en cours

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Jean-Claude Bourret Modifié le 29 août 2014 à 7h12

Mon ennemi n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti : c'est la finance internationale... (Candidat Hollande au Bourget)

J'aime l'entreprise ! (Manuel Valls, 1er ministre. 27 aout 2014 devant le MEDEF). Quelle révolution !

Si l'on ajoute l'arrivée d'Emmanuel Macron au ministère des finances ...On comprend qu'une partie de la gauche vient de faire sa révolution culturelle. M. Macron, énarque et surtout ancien de la banque Rothschild... La Totale.

Reste les gauchos purs et durs. Ceux qui ont été virés du gouvernement.Et ceux qui auraient bien voulu y entrer. Ils ont des idées simples depuis 1936 : Il faut faire payer les riches. Les patrons sont des exploiteurs, des salauds. Seule la gauche unie, à travers ses partis et ses syndicats peut faire évoluer le rapport de force.

Et puis, une prise de conscience, une évolution, commence à se faire jour à travers certains hommes de gauche. Mais la campagne présidentielle d'il y a deux ans est encore sur les fondamentaux.

Aujourd'hui, c'est l'explosion culturelle : l'entreprise n'est pas l'ennemie !
Les patrons ne sont pas tous des salauds et des exploiteurs !

Non, le patron est quelqu'un qui a le courage et l'ambition de créer, de trouver des capitaux, de partir "au charbon" tous les jours pour faire tourner son entreprise et créer des emplois. J'en connais beaucoup, des patrons. Il y a quelques crapules (comme chez les journalistes ;-)) mais il y a aussi des types formidables.

Un exemple : un jour l'un de ces patrons qui a créé "à mains nues" sa propre petite entreprise (Quarante personnes aujourd'hui) voit débarquer la police judiciaire .

- Monsieur X travaille bien chez vous ?
- Oui monsieur l'inspecteur.
- Nous venons l'arrêter pour trafic de drogue important.

Le gars a été condamné à un an ferme. Ce PDG est allé lui rendre visite toutes les semaines. Il a payé son avocat. Il lui a dit : vous faites toujours partie du personnel. Je vous mets votre paye de côté. Vous retrouverez votre place quand vous sortirez... Mais jurez-moi, que la drogue, c'est terminé ! Evidemment cet homme se ferait tuer pour son patron.

Bon, je peux aussi donner des exemples inverses de patrons ignobles.

Tout ça pour dire que le 1er ministre a choisi le bon camp : celui du pragmatisme.
Je ne sais pas si c'est une nouvelle chance pour le Pt Hollande, mais je suis sûr qu'il en tirera bénéfice. Ainsi que M. Valls.

Mais... le geste symbolique, serait d'annuler la taxe de 75% pour ceux qui gagnent plus d'un million par an. Car pour les patrons de sociétés importantes , un million par an, c'est de la petite monnaie. Et il serait bon que nos gouvernants qui ont commencé leur révolution culturelle économique, se mettent au diapason de ce qui se passe dans les autres pays du monde, dont la France ne peut se déconnecter sans sombrer dans l'isolationnisme qui va...encore augmenter le chômage.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste, présentateur TV, rédacteur en chef de TF1, de la Cinq, de Radio Monte-Carlo, élevé au grade de Colonel de la Gendarmerie Nationale.

Laisser un commentaire

* Champs requis