Le portage salarial, une réponse économique à la conjoncture… Tendances et perspectives

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Guillaume Cairou Publié le 6 août 2013 à 4h19

Alors qu'une circulaire n°2013-15 vient d'être publiée par l'UNEDIC pour couvrir la période de transition d'une durée de deux ans, permettant aux entreprises avant juin 2008 de se mettre en conformité avec les dispositions de l'accord, la solution du portage salarial apparaît comme une réponse économique à la conjoncture.

Depuis quinze ans, le portage salarial a permis à 200.000 Français de vivre une transition professionnelle réussie et épanouie. Jusqu'à il y a 5 ans, le portage salarial n'était connu que des cadres séniors. Une vraie évolution a eu lieu : les plus jeunes ont massivement plébiscité cette solution qui leur permet de surmonter les rigidités du marché du travail actuel.

Enfin, la réalité de ce marché du travail a conduit au dépassement du clivage traditionnel cadres-non cadres.

Les salariés portés ont une pluralité de clients

Nos salariés portés exercent leur activité en tout autonomie auprès d'une pluralité de clients. A l'heure actuelle, près de 50.000 salariés sont en situation de portage salarial. Ils y restaient jusqu'à il y a encore 4 ans en moyenne 12 mois, ils y restent désormais plus de 24 mois ce qui démontre la résilience sociale de ce modèle et la pérennité de notre accompagnement.

Emerge dans la société française le plurisalariat

Les entreprises qui s'adjoignent les services de nos salariés portés recherchent une expertise mais n'ont pas forcément les moyens de les salarier à temps plein en CDI classique. Les jeunes notamment sont ravis de pouvoir exercer une autre activité ailleurs en plus de celle qu'ils peuvent exercer chez ce client. C'est gagnant-gagnant, chacun y trouve son compte. D'un côté, nous avons ces jeunes qui viennent pour chercher du travail avec une attente forte. De l'autre, des entreprises clientes qui cherchent des compétences qu'elles ont de plus en plus de mal à trouver sur le marché du travail.

Le portage salarial est un outil de mesure et d'analyse social précieux

En se faisant rencontrer une offre de travail et une demande de travail jusqu'alors insatisfaites, le portage salarial constitue un très riche outil d'analyse permettant de prendre la mesure du changement social dans les différents pays européens, et de comparer les tendances à l'oeuvre selon les marchés du travail.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Fils d’ouvrière d’origine serbe, autodidacte, éducateur puis enseignant en banlieue, c’est au chômage à 30 ans que Guillaume Cairou crée Didaxis, pionnier du portage salarial. Aujourd’hui 15e recruteur français, classé dans le Fast 500 européen des entreprises par Deloitte, il a permis à plus de 10 000 personnes de créer durablement leur emploi.

Laisser un commentaire

* Champs requis