Près de 4 Français sur 10 intéressés par un versement de leur salaire en plusieurs fois

Par Olivier Sancerre Modifié le 23 février 2022 à 8h35
Salaire Fractionnement Sondage 2
19%19% des Français voudraient recevoir leur paie chaque jour.

Beaucoup de Français aimeraient davantage de flexibilité pour le versement de leur salaire. C'est surtout le cas chez les plus jeunes, et ceux qui gagnent moins de 2.000 euros par mois.

En France, le code du travail impose le versement mensuel du salaire, exception faite des travailleurs temporaires et intérimaires que les employeurs doivent rémunérer au moins deux fois par mois. Dans d'autres pays, le salaire peut être versé sur une base plus régulière, comme aux États-Unis ou au Royaume-Uni. Près de 4 Français sur 10 n'auraient rien contre une même souplesse, selon un sondage Opinion Way réalisé pour le compte de Rosaly, une start-up spécialisée dans l'acompte salarial. Ainsi, 10% des personnes interrogées se disent « très intéressées » par un versement du salaire mensuel tous les quinze jours, et 29% « plutôt intéressées ».

Les jeunes sont les plus intéressés

Dans leur majorité, les Français sont plutôt opposés à cette idée : 28% ne sont « plutôt pas intéressés » par un versement tous les quinze jours, 32% « pas du tout intéressés ». En fonction de l'âge et du montant de la rémunération, les chiffres du sondage changent beaucoup. Ainsi, ce sont les 18-24 ans qui se disent les plus intéressés (61%), contre 20% seulement chez les 65 ans et plus. De même, c'est parmi les ménages gagnant moins de 2.000 euros que cette idée séduit le plus : 49% aimeraient un versement toutes les deux semaines.

Un versement hebdomadaire

Le sondage propose aussi de verser le salaire chaque semaine : 27% des personnes interrogées sont intéressées, 7% « très intéressées ». 19% des Français se disent aussi intéressés par le versement du salaire… chaque jour ! Les jeunes et ceux qui gagnent moins de 2.000 euros sont d'ailleurs les plus favorables à cette idée. Rappelons qu'il est possible de demander un acompte sur salaire à son employeur, mais le versement ne doit pas dépasser la moitié de la rémunération mensuelle.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Près de 4 Français sur 10 intéressés par un versement de leur salaire en plusieurs fois»

Laisser un commentaire

* Champs requis