Les prestigieux pianos Steinway dans les mains d’un financier

Par Olivier Sancerre Modifié le 15 août 2013 à 15h37

Le célèbre fabricant d'instruments de musique Steinway a été acheté par John Paulson, patron du hedge fund du même nom, pour la somme de 512 millions de dollars. Une acquisition inattendue pour celui qui a bâti sa fortune sur des paris sur les produits financiers.

En surenchérissant sur le fonds Kohlberg and Company, qui avait mis 438 millions de dollars sur la table, Paulson remporte donc la mise même s'il reste encore une possibilité pour que Steinway change à nouveau de main. Cependant, le conseil d'administration du fameux constructeur a approuvé à l'unanimité ce rachat, qui sera finalisé d'ici la fin du mois prochain.

Steinway, une maison prestigieuse

Steinway, ce sont évidemment des pianos d'une qualité mondialement reconnue, mais également des trompettes (Bach Stradivarius), des clarinettes (Leblanc) et des saxophones (Selmer Paris). Cette acquisition a été réalisée dans le cadre de l'expansion asiatique et vers les marchés émergents du fabricant américain, fondé en 1853 par un immigré allemand, Henry Engelhard Steinway.

Paulson connait-il la musique ?

Il reste difficile de lire la motivation de Paulson dans ce rachat. Le financier a réussi le plus joli coup de sa carrière en 2006, en pariant contre le marché hypothécaire américain qui s'est effectivement effondré suite à la crise des subprimes. Depuis 2011, le « flair » de Paulson s'est un peu grippé et aujourd'hui, le fonds a perdu 20 milliards pour ne plus compter que 18 milliards de dollars d'actifs.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis