Prime d’activité : vers une revalorisation en juillet 2022

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 16 juin 2022 à 17h33
Money 1508440 1920
9,4 milliards d'eurosLe budget alloué par l'État à la Prime d'activité était de 9,4 milliards d'euros en 2019.

Selon le journal Les Échos, la hausse de la prime d’activité devrait figurer dans le projet de loi de soutien au pouvoir d’achat qui sera présenté devant le Conseil des ministres le 6 juillet 2022.

Revalorisation des minima sociaux

Lors de sa deuxième campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis de se préoccuper du pouvoir d’achat des plus modestes. Il avait ainsi promis la revalorisation des pensions de retraites ainsi que des minima sociaux, avant leur remise à niveau prévue en janvier 2023. Ainsi, la hausse des pensions doit suivre la courbe de l’inflation et va donc être de 4%. Les minima sociaux, c’est-à-dire la prime d’activité, ainsi que les allocations familiales devraient également augmenter de 4%.

La prime d’activité permet de récompenser les personnes qui travaillent et qui touchent des salaires modestes, c’est-à-dire jusqu’à 1.602 euros par mois. Ce sont des salariés, des travailleurs indépendants, ou encore des fonctionnaires qui sont éligibles à cette prime. La prime d’activité est d’un montant maximal de 563,68 euros par mois. Pour les personnes seules avec un enfant à charge, le montant maximal de la prime d’activité est de 845,22 euros par mois, tandis qu’avec deux enfants à charge, elle a pour montant maximal 1.014,62 euros par mois.

Vers plus de foyers touchés

En mars 2022, près de 4,6 millions de foyers étaient allocataires de la prime d’activité. Avec la double revalorisation du Smic, d’un total de 6% depuis octobre 2021, de plus en plus d’allocataires devraient pouvoir désormais en bénéficier. En moyenne, les bénéficiaires de la prime d’activité perçoivent un bonus par mois de 185 euros. Ainsi, la revalorisation de 4% de la prime d’activité permettrait aux salariés payés au Smic de toucher 1.450 euros.

En 2019, après la crise des gilets jaunes, le budget attribué à cette prestation sociale a bondi de 71% pour atteindre un total de 9,4 milliards d’euros. Ce budget devrait croître en 2022 avec les différentes revalorisation du Smic.