Ce prince saoudien renonce à sa fortune pour des oeuvres caritatives

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Lea Pfeiffer Publié le 6 juillet 2015 à 12h04
Alwaleed Bin Talal Facebook
6 MILLIONSOn estime que près de 6 millions de saoudiens vivent sous le seuil de pauvreté.

L'intégrale. Le prince saoudien Al-Walid Ben Talal s'est engagé à verser la totalité de sa fortune, estimée à 32 milliards de dollars, à sa fondation Alwaleed Philantropies. L'appel de Bill Gates aux milliardaires du monde entier n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd.

Un don à l' « humanité »

«J'espère que ce don aidera à construire un monde meilleur de tolérance, d'acceptation, d'égalité et d'opportunité pour tous.» C'est un peu utopiste, mais c'est ainsi que le prince saoudien Al-Walid Ben Talal a annoncé cette semaine qu'il verserait l'intégralité de sa fortune, soit 32 milliards de dollars, à sa fondation Alwaleed Philantropies, lors d'une conférence de presse à Riyad.

«Toute ma fortune m'a été donnée par Dieu et par ma grande nation. Cette fortune, je l'offre à l'humanité, et l'humanité n'a ni religion, ni race, ni sexe», a déclaré le prince, «cet engagement philanthropique va aider à jeter des ponts entre les cultures, développer les communautés, promouvoir les droits des femmes, aider les jeunes, fournir des secours en cas de catastrophes naturelles et créer un monde plus tolérant».

Une réponse à l'appel de Bill Gates

Cette annonce du prince Al-Walid s'inscrit dans la campagne du «Giving Pledge» (littéralement «la promesse de donner») lancée par Bill Gates et Warren Buffet en 2010. L'appel aux milliardaires du monde leur demande de s'engager à donner 50% ou plus de leur fortune à des œuvres caritatives.

La liste de ces plus grandes fortunes du monde répondant à cet appel n'a cessé de s'allonger. Aujourd'hui, ils sont actuellement 137 milliardaires à y participer. Le geste du prince Al-Walid est néanmoins le plus fort et symbolique, puisqu'il est le premier à promettre de verser l'intégralité de sa fortune à sa fondation. Bill Gates l'a personnellement félicité sur Twitter.

Qui est Al-Walid Ben Talal ?

Son nom vous est inconnu, et pourtant, le prince est le deuxième plus gros actionnaire d'Euro Disney et possède le palace parisien Georges V. Membre de la famille royale saoudienne, neveu de l'actuel roi Salmane, le prince Al-Walid est connu pour être un homme d'affaires redoutable. Sa plus belle affaire fut notamment de rentrer au capital de la banque Citigroup et de multiplier son investissement par 38.

Le prince Al-Walid est également connu pour sa philanthropie. Sa fondation Alwaleed Philantropies distribue quotidiennement des sommes d'argent liquide à des centaines de Saoudiens dans le besoin. On estime que près de 6 millions de ses citoyens vivent sous le seuil de pauvreté. Vous pensiez qu'il n'y avait que des gros portefeuilles ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Née en 1994, Léa Pfeiffer débute des études en journalisme audiovisuel à l'ISCPA de Paris une fois sortie bachelière de l'Ecole Boulle. Elle écrit occasionnellement des articles pour Economie Matin et le Journal de l'Economie. En parallèle, Léa Pfeiffer a déjà réalisé deux documentaires : "Aveugles 2.0", et "Capitale Zéro Déchêts". @aloonontheweb

Laisser un commentaire

* Champs requis