Prix de l’énergie : Bruno Le Maire a annoncé plus de 20 milliards d’euros pour aider les Français

Stephanie Haerts Economie Matin
Par Stéphanie Haerts Modifié le 29 novembre 2022 à 9h14
Prix Energie Pouvoir D Achat Guerre Ukraine Russie Gaz
340 eurosLe prix du gaz européen atteint 340 euros par mégawattheure ce lundi 7 mars 2022.

Le conflit en Ukraine fait exploser les prix de l’énergie déjà en forte augmentation du fait de l’inflation. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, invité de BFM-RMC a annoncé ce lundi 7 mars 2022 que l’Etat débloquera 22 milliards d’euros pour soutenir le pouvoir d’achat des Français.

Depuis plusieurs mois, l’Europe doit faire face à des tensions sur son approvisionnement en gaz. Celles-ci se répercutent sur les prix du marché six fois plus élevés en comparaison à 2020. Dès octobre 2021, le gouvernement a bloqué le tarif réglementé de vente du gaz. L’Etat va de nouveau actionner le bouclier tarifaire pour faire face à l’escalade des prix du gaz aggravée par le conflit en Ukraine.

Les prix de l’énergie en hausse à cause du conflit en Ukraine

Alors que les Russes continuent d’envahir l’Ukraine, les prix de l’énergie poursuivent leur flambée. Le prix du gaz a littéralement explosé de plus de 60% en comparaison à son prix de départ lundi 7 mars. Le prix du gaz européen de référence, le TTF Néerlandais franchit la barre des 300 euros par mégawattheure pour atteindre 340 euros. Une situation qui inquiète d’autant plus les Européens qui importent de grandes quantités de gaz russe. L’importation du gaz en France reste toutefois limitée avec 17% seulement contre 55 à 60% pour nos voisins allemands.

Mais que les Français soient rassurés, la hausse des prix de l’énergie devrait être contenue autant que possible. « Aucun pays européen aujourd'hui n'a fait autant que la France (...) pour protéger ses compatriotes contre l'augmentation des prix de l'énergie », a d’ailleurs déclaré Bruno Le Maire à BFMTV-RMC ce lundi. Le ministre de l’Economie a notamment évoqué les différentes mesures du « bouclier tarifaire » pour un budget total « à plus de 20 milliards d’euros ». Bruno Le maire a également indiqué qu’il pourrait aller plus loin. « Toutes les options sont sur la table, nous y travaillons. Ça va être un impact douloureux pour la Russie, et l'impact sera réel aussi pour l'économie française ».

Prix du gaz gelés jusqu’à fin 2022

L’une des mesures les plus importantes est le gel du tarif du gaz. « Au début, cela devait coûter 1,2 milliards d’euros », détaille Bruno Le Maire. Il n’en sera rien. Les prix ayant bondi, le gel des prix du gaz qui devait être levé en juin 2022 pourrait bien se poursuivre « jusqu’à la fin de l’année 2022 », a précisé le ministre. Une décision qui pourrait bien changer la donne concernant le budget alloué à la mesure. Il en coûterait 10 milliards d’euros sur toute l’année 2022 d'après Bruno Le Maire qui a également appelé les Français a faire un effort sur leur consommation en faisant davantage attention.

Les prix de l’électricité sont quant à eux plafonné à 4% de la hausse pour éviter une facture trop salée pour les Français. Mais cette mesure représente un coût de « 8 milliards d’euros » pour l’Etat, en comparaison à « 4 milliards » d’euros pour l’indemnité inflation de 100 euros versée aux Français gagnant moins de 2.000 euros net par mois a indiqué Bruno Le Maire. Enfin, le gouvernement a distribué un chèque énergie à davantage de Français, leur nombre passant de « trois à près de six millions de ménages ». Pour le moment, les entreprises restent exclues du bouclier tarifaire mais cela pourrait également évoluer dans les prochaines semaines notamment celles dont la consommation de gaz est importante et indispensable à l’activité.

Stephanie Haerts Economie Matin

Rédactrice dans la finance et l'économie depuis 2010. Après un Master en Journalisme, Stéphanie a travaillé pour un courtier en ligne à Londres avant d'écrire pour Economie Matin.

Aucun commentaire à «Prix de l’énergie : Bruno Le Maire a annoncé plus de 20 milliards d’euros pour aider les Français»

Laisser un commentaire

* Champs requis