Les programmes de TF1 ne sont plus accessibles aux abonnés Orange

Par Olivier Sancerre Modifié le 1 février 2018 à 12h48
Tf1 Orange Flux Coupure 1
20%20% des téléspectateurs de TF1 regardent les programmes des chaînes du groupe via une box Orange.

Surprise et consternation ce jeudi 1er février chez les abonnés Orange : ils n'ont plus accès aux chaînes du groupe TF1 depuis la box de leur opérateur. Les deux entreprises n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur la rémunération des flux du groupe audiovisuel.

TF1 fournit à Orange un ensemble de flux pour ses différentes chaînes : TF1 bien sûr, mais aussi TMC, TFX (ex-NT1), TF1 Séries Films (ex-HD1) et LCI. Depuis de nombreux mois, le groupe demande à Orange de payer une redevance plus importante : elle est actuellement d'une dizaine de millions d'euros, TF1 veut la passer à une centaine de millions d'euros. Pour faire pencher la balance, le groupe a ajouté de nouveaux services : possibilité pour le téléspectateur de revenir au début d'un programme en cours de diffusion, programmes de rattrapage au-delà de 7 jours, des avant-premières, des contenus qualité HD, etc.

Des services premium

Mais rien n'y fait, Orange a campé sur ses positions. Avec comme résultat la coupure simple et nette du flux de TF1. « A compter du 31 janvier, date d’échéance des contrats et en l’absence de tout accord avec le groupe TF1, Orange n’est plus autorisé à vendre MYTF1 et les chaînes en clair du groupe TF1 à ses abonnés », explique la chaîne dans un communiqué. Les programmes de TF1 restent néanmoins accessibles aux abonnés Orange : via la TNT bien sûr, ainsi que sur internet sur le site et l'application MYTF1.

Bras de fer

Gilles Pelisson, le PDG de TF1, regrette cette situation. « Notre objectif reste de trouver un accord équilibré et équitable pour offrir aux téléspectateurs abonnés d’Orange une expérience à forte valeur ajoutée autour de nos programmes ». Du côté de l'opérateur, on fait valoir que ses abonnés représentent une part non négligeable de l'audience de TF1. Le bras de fer se poursuit donc, alors que TF1 a signé un accord avec Altice-SFR en novembre 2017, et avec Bouygues Telecom en janvier.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis