Radars : le record du milliard d’euros bientôt franchi ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 31 juillet 2017 à 7h13
Radars France Recettes Securite Routiere Morts
14,7%14,7 % des PV émis par les radars automatiques concernent des véhicules étrangers.

Les automobilistes les craignent, les caisses de l’État les aiment : les radars automatiques. Ils permettent, comme tout le monde le sait, de surveiller la vitesse sur les routes et autoroutes de France et de sanctionner les contrevenants par une amende établie grâce à une photo prise sur le moment. Leur nombre se multiplie… et les Français se font de plus en plus avoir.

Le nombre de flashs en hausse…

L’année 2016, selon les données du ministère de l’Intérieur publiées le 30 juillet 2017, a été plus que bénéfique du côté des radars automatiques. Loin de se réduire, le nombre d’amende augmente encore pour atteindre le total de 25,6 millions de flashs et 16 millions de PV envoyés.

Naturellement, c’est sur les autoroutes que le nombre de flashs est le plus élevé et le Top 10 des radars qui ont le plus flashé en France ne présente que des radars autoroutiers. Le record ? Le radar de l’A9 dans l’Hérault dans le sens Nîmes Béziers. Il a flashé, en 2016, 159 520 fois, soit une moyenne de 437 fois par jour.

Le pactole de l’État grimpe et dépasse les 900 millions d’euros

C’est logique : plus les radars flashent et envoient des PV, plus le montant qui finit dans les caisses de l’État est élevé. Le nombre de PV envoyés a augmenté, entre 2015 et 2016, de 20,6 % et les sommes collectées par l’État de 18,5 %. Les radars automatiques ont rapporté à la France 920 millions d’euros.

Si la tendance se poursuit, en 2017 ces mêmes radars pourraient rapporter 1 milliard d’euros voire plus. C’est tout à fait plausible : de plus en plus d’automobilistes étrangers se font flasher et voient l’amende leur être délivrée grâce aux accords internationaux (+40 % en un an, les PV aux étrangers représentant 14,7 % du total), et les techniques s’améliorent. Ainsi, selon le ministère de l’Intérieur, c’est l’impossibilité de lire la plaque qui a causé la grande majorité des 9 millions de PV non envoyés. Les caméras s’améliorant, ces pertes devraient tendre vers zéro.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Radars : le record du milliard d’euros bientôt franchi ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis