RATP : la grève semble inévitable le 18 février 2022

Par Anton Kunin Modifié le 15 février 2022 à 12h02
Paris Metro Ratp
0,7%Le syndicat CFE-CGC RATP fait remarquer que la dernière augmentation de la valeur du point (+0,7%) remonte à 2017.

Les syndicats et la direction de la RATP n’ont pas pu trouver d’accord au sujet des augmentations salariales, lors d’une rencontre le 14 février 2022. La grève prévue pour le 18 février 2022 aura donc bien lieu.

RATP : le syndicat Solidaire réclame une augmentation salariale de 10%

Si vous habitez en région parisienne, le vendredi 18 février 2022, mieux vaut vous mettre en télétravail, emprunter votre véhicule personnel ou avoir recours au covoiturage : pendant toute la journée, le trafic s’annonce très perturbé sur le réseau RATP. Même si les prévisions de trafic ne seront annoncées que le 16 février 2022 au soir, on peut d’ores et déjà imaginer que les grévistes seront nombreux, très nombreux.

Et pour cause : les syndicats de la RATP (CGT, FO, Unsa et CFE-CGC) réclament une hausse très importante des salaires. « Depuis longtemps, la direction nous lâche quelques miettes, alors que le coût de la vie ne cesse de grimper. Solidaires RATP revendique une augmentation de 10% de la valeur du point pour tous, sans aucune contrepartie », lance le syndicat.

La direction de la RATP invite les syndicats à regarder plutôt la hausse moyenne des rémunérations au sein de l’entreprise

La direction de la RATP, elle, campe sur ses positions, en proposant une augmentation très limitée des rémunérations. « La direction de l’entreprise a annoncé de manière décomplexée une augmentation de 0,4%. Ce qui équivaut à 8 euros bruts par mois. Quelle infamie, quel mépris envers les salariés, qui ont permis pendant toute cette crise sanitaire d’assurer la continuité du service public au péril de leur vie ! », dénonce le syndicat La Base.

Selon la direction de la RATP, il faudrait regarder les choses de manière plus globale. Ce chiffre de +0,4% correspond aux mesures transverses à destination de l’ensemble des salariés de la RATP. S’y ajoutent des augmentations à destination de certains salariés seulement : des augmentations liées à l’avancement et l’ancienneté (+1,8%) et des mesures catégorielles (+0,5%). Au total, ces différentes mesures résultent en une augmentation moyenne de 2,7%, une hausse qui est par ailleurs supérieure à celle de 2021 (+2,1% à l’époque).

Laisser un commentaire

* Champs requis