Reconfinement dans 16 départements et couvre-feu décalé à 19 heures dès minuit

Par Anton Kunin Modifié le 19 mars 2021 à 7h31
Tristesse Solitude Confinement Masque Coronavirus
16Le confinement est réinstauré dans 16 départements (Aisne, Alpes-Maritimes, Essonne, Eure, Hauts-de-Seine, Nord, Oise, Paris, Pas-de-Calais, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Seine-Saint-Denis, Somme, Val-de-Marne, Val-d'Oise, Yvelines) dès le 19 mars 2021 à minuit.

La situation épidémique s’aggravant en France, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé une nouvelle série de mesures visant à freiner la progression du Covid-19.

Seize départements mis sous cloche, mais pas de fermeture pour les écoles et collèges

Les habitants de l'Ile-de-France, des Hauts-de-France, des Alpes-Maritimes, de l'Eure et de la Seine-Maritime doivent se préparer à vivre confinés dès le soir du vendredi 19 mars 2021. Dans les 16 départements concernés, l’attestation de déplacement fait donc son retour. Le ministère de l’Intérieur n’a pas encore fourni le formulaire sur son site, mais les motifs de sortie resteront globalement inchangés. Seule grande différence : les promenades seront autorisées sans limite de durée, dans un rayon de 10 km autour du domicile (et non plus 1 km).

Autre différence par rapport au premier confinement, il y a un an : les écoles et les collèges resteront ouverts. Les cours de sport en intérieur reprendront, sans masques. Quant aux lycées, ils basculeront en « demi-jauge » : à tout moment, seul 1 élève sur 2 pourra être présent en classe, l’autre moitié suivra les cours à distance.

Les déplacements entre la zone « rouge » et « verte » seront prohibés

Une chose restera néanmoins inchangée : dans les 16 départements concernés par le reconfinement, les commerces « non-essentiels » devront fermer. Les libraires et les disquaires seront néanmoins autorisés à ouvrir. Dès le soir du 19 mars 2021, les déplacements interrégionaux entre la zone « rouge » et « verte » seront interdits sauf motif impérieux ou professionnel.

Le couvre-feu est maintenu sur tout le territoire, mais il est désormais décalé à 19 heures. Rentrer pour 18 heures était en effet compliqué pour de nombreuses personnes qui travaillent ou étudient. Concernant le télétravail, pour les postes « télétravaillables » la règle des 4 jours de télétravail par semaine minimum reste. L’Inspection du travail veillera au respect de cette règle par les chefs d’entreprise et continuera de sanctionner les contrevenants.

Laisser un commentaire

* Champs requis