Les Francais remboursent mieux leurs dettes

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Carolyn Duchaussoy Modifié le 12 juin 2013 à 5h15

Les Français remboursent mieux leurs dettes ... Mais surtout la baisse de la consommation des ménages français s'accélère.
Qu'est ce que tout cela signifie d'un point de vue économique ? Les Français remboursent mieux leurs dettes, bien évidemment. Une analyse plus poussée montre aussi que les Français se focalisent sur le remboursement des postes indispensables et vitaux. Face à la situation économique que l'on connaît et à l'incertitude sur l'avenir, les Français hésitent à emprunter et surtout ne s'endettent que pour les projets durables comme l'achat d'un véhicule ou le bien d'équipement de la maison.

Les dépenses de consommation non essentielles (loisirs, habillement....) sont arbitrés au profit des dépenses contraintes ou indispensables. Le taux d'épargne est d'ailleurs en baisse, les Français puiseraient-ils dans leurs économies plutôt que de souscrire des crédits ? Moins de crédits signifie donc plus de facilité à rembourser. Une tendance qui devrait être confortée par l'actuel projet de loi sur la consommation en discussion au Parlement.

C'est une première depuis la création de l'indice en octobre 2009. Le nouvel indice CRI® (Contentia Recovery Index) de Contentia pour le 1er trimestre 2013 dépasse son indice de référence 100 pour atteindre 100,6.

8 indices en augmentation sur 9
Sur les 9 critères utilisés par le CRI®, 8 voient à nouveau leur indice augmenter ce trimestre (énergie, crédit, téléphonie, assurance, Plan de Rétablissement Personnel, note de score de recouvrement en crédit, poids de l'insolvabilité dans les pertes crédits conso, nombre de dossier de surendettement). Le seul indice qui diminue est la mensualité moyenne d'un débiteur dans un plan de remboursement qui vient freiner la très forte hausse du CRI (pour rappel 94,8 le trimestre dernier).

Une analyse indice par indice montre que le montant moyen des impayés en crédit conso passe de 3379 euros à 3320 euros. Les montants des impayés en énergie baissent de 16 %. De même, le montant moyen des impayés en téléphonie baisse de 320 euros à 282 euros. Cette baisse est également due à « l'effet free », le panier moyen en téléphonie diminuant de 13% sous l'effet de la guerre des prix, le montant moyen d'impayé baisse lui aussi. Celui des assurances diminue de 13 %.

Seule la mensualité moyenne dans un plan de remboursement est dans la tendance inverse et passe de 140 à 130 euros, après - et il faut le noter –une forte hausse lors du trimestre dernier.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Responsable Marketing, Contentia

Aucun commentaire à «Les Francais remboursent mieux leurs dettes»

Laisser un commentaire

* Champs requis