En 2020, Renault prévoit un marché de 100 millions de véhicules neufs

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Publié le 20 novembre 2012 à 14h31

Sont-ce des plans sur la comète quand on sait que le marché de l'automobile - en France - ne se porte pas bien ? Il semblerait pourtant que la perspective soit assez sérieuse. Renault estime que le marché automobile mondial continuera de croître les prochaines années, malgré le marasme actuel en Europe, pour dépasser les 100 millions de voitures neuves en 2020, a déclaré mardi le numéro deux du groupe.

"En 2011, le marché mondial a été de 78 millions d'unités, nous prévoyons pour 2020 un marché au-dessus de 100 millions", a indiqué Carlos Tavares au cours d'une conférence organisée à Versailles par le Pôle de compétitivité en Recherche & Développement automobile, Mov'eo, rapporte l'agence Reuters. "En conséquence, il n'y a pas à être désespéré sur le marché automobile, il y a un potentiel de croissance très important, mais il faut être capable d'accompagner ses mutations, en particulier ses mutations géographiques", a-t-il ajouté.

Carlos Tavares a rappelé à ce titre que Renault réaliserait 50% de ses ventes hors d'Europe dès cette année, alors qu'il comptait jusqu'ici atteindre ce chiffre à l'international en 2016, dernière année de son plan stratégique actuel. "Ceci nous permet de surfer sur des marchés à plus forte croissance", a souligné le directeur général délégué aux opérations du groupe Renault.

Des perspectives positives quand on apprend le même jour par LaTribune.fr que le groupe au losange prévoit de sortir un véhicule low cost fin 2014 et destiné au marché indien pour concurrencer l'essor de la Tata Nano. Mais egalement que la marque a du rappeler en urgence plus de 8 000 Twizy.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Aucun commentaire à «En 2020, Renault prévoit un marché de 100 millions de véhicules neufs»

Laisser un commentaire

* Champs requis