Réparer sa voiture avec des pièces d’occasion

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 4 février 2020 à 15h54
Garagiste Pieces Occasion
30%Vous pourrez réaliser jusqu'à 30% d'économies en réparant votre voiture avec des pièces d'occasion.

La mauvaise nouvelle vient de tomber : votre voiture, en panne, ou accidentée, est réparable, mais la facture sera salée. Stop ! Arrêtez tout ! Est-ce que vous avez bien regardé de près le devis que votre garagiste est obligé de vous remettre, avant de le signer ?

Des pièces d'occasion

Est-ce que les pièces de rechange nécessaires à la réparation sont neuves, ou bien voyez-vous la mention "pièce d’occasion", ou encore “échange standard” quelque part ? Si ce n’est pas le cas, rien d’étonnant à cela. Seul 1 garagiste sur 5 propose spontanément à ses clients des pièces d’occasion ou donc, reconditionnées, alors que la loi, désormais, l’y oblige depuis deux ans.

Il faudra sans doute un peu de temps pour que la pratique devienne automatique. Les sites de pièces de rechange en ligne pour les professionnels sont aussi un peu responsables, car ils proposent par défaut les pièces neuves aux garagistes.

Demander un nouveau devis

Il faut bien chercher pour accéder aux pièces d’occasion, aller sur d’autres catalogues de pièces dédiés. En attendant, n’hésitez pas à demander un nouveau devis à votre garagiste.

Vous pouvez espérer réaliser jusqu’à 30% d’économies sur le prix des pièces de rechange. Le tarif de la main d’œuvre en revanche, restera évidemment le même. Et bien évidemment, les pièces ou composants d’occasion sont parfaitement fiables, et garantis.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis