Les réseaux bancaires Société Générale et Crédit du Nord fusionnent

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 7 décembre 2020 à 15h29
Reseaux Bancaires Societe Generale Credit Nord Fusionnent
800 MILLIONS €La fusion des deux entités coûtera entre 700 et 800 millions d'euros.

Le groupe Société Générale a annoncé lundi 7 décembre 2020 son intention de faire fusionner ces deux réseaux de détail, Crédit du Nord et Société Générale. D'ici 2025, cette opération entraînera la suppression de 600 agences.

Une fusion qui entraîne la suppression de 600 agences

Annoncée par voie de communiqué lundi 7 décembre 2020, la décision du groupe bancaire Société Générale de fusionner ses réseaux de détail Crédit du Nord et Société Générale devrait entraîner la fermeture de 600 agences d'ici 2025. Le nouvel ensemble d'agence regroupera les dix millions de clients des deux réseaux.

Ces fermetures d'agence ne signifient pas pour autant une vague de licenciement. Le directeur général adjoint du groupe, Sébastien Proto, confirmait à l'AFP qu'il « n'y aura aucun licenciement, aucun départ contraint », assurant que la réduction des effectifs se ferait par le biais des départs volontaires et naturels des prochaines années.

Pour le moment, le groupe possède 2.100 agences et souhaite passer à 1.500, une suppression de 600 agences qui passera par le biais de la suppression des doublons dans certaines communes. Ainsi, pas de réduction de l'empreinte territoriale du groupe mais une fusion qui entraîne des économies.

Une réduction nette de la base de coût de 350 millions d'euros en 2024

Qui dit fusion et restructuration, dit baisse des coûts de fonctionnement. Ainsi, la fusion permettra la mise en place, dès le premier semestre 2023, d'un système informatique unique aux deux structures. Le système de regroupement des agences permettra aussi une réduction des coûts de gestion. Ainsi, si la facture de la fusion est estimée entre 700 et 800 millions d'euros dont la majorité sera payée en 2021, les économies réalisées devraient rapidement la couvrir. La réduction nette de la base des coûts en 2024 est estimée à plus de 350 millions et elle pourrait atteindre 450 millions en 2025.

Outre cette fusion, le groupe Société Générale prévoit d'investir un peu plus dans le développement de Boursorama, sa banque en ligne. Cette dernière compte deux millions de clients en 2020, et devrait dépasser la barre des quatre millions en 2023. La filiale dématérialisée devrait dégager en 2024 un bénéfice net de 100 millions d'euros.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique

Aucun commentaire à «Les réseaux bancaires Société Générale et Crédit du Nord fusionnent»

Laisser un commentaire

* Champs requis