Consommation : Faute d’argent les Français désertent les restaurants

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 19 mai 2015 à 8h26
Restaurant Budget Sortie Baisse Crise Menages France
8,82 EUROSLe prix moyen d'un repas par personne au restaurant a été de 8,82 euros en 2014.

C'est la crise, le chômage est au plus haut et les impôts sont de plus en plus élevés... donc les Français n'ont plus d'argent. Et quand on n'a pas d'argent on supprime les loisirs et les sorties (car on ne peut guère supprimer la nourriture et l'électricité). Du coup on ne va plus au restaurant... et le secteur enregistre une baisse en 2014. La première baisse depuis 10 ans... mais tout va bien en France, n'est-ce pas ?

Moins de sorties au restaurant pour les Français

L'étude annuelle du secteur de la consommation alimentaire hors domicile (CAHD) (les restaurants mais également les sandwichs et autres...) du cabinet Gira Conseil fait un constat assez triste pour le secteur : il est en baisse. Du jamais vu depuis 2005 et surtout depuis la crise économique de 2008 dont la France commence à peine à sortir la tête de l'eau.

En 2014 le chiffre d'affaires du secteur s'établit à quelques 84 milliards d'euros... soit une baisse de 0,3% sur un an. Un baisse légère, certes, mais qui laisse transparaître l'état des finances des ménages de l'Hexagone : elles ne vont pas bien.

Si le porte-monnaie ne suit pas, ce sont aussi les habitudes qui changent. A l'heure où McDonald's subit une crise mondiale, c'est l'ensemble des chaînes qui souffrent de cette baisse de fréquentation des restaurants.

On sort moins... alors on mange "mieux"

Si "aller au restaurant" n'est plus une habitude mais devient un véritable luxe qui fait un trou dans le budget du mois, alors il vaut mieux que ce trou soit justifié et vaille la peine de risquer un tête-à-tête avec son banquier. Du coup les Français reviennent vers la cuisine traditionnelle.

La restauration commerciale chute de 1% en 2014 tout comme la restauration hôtelière (-4% sur un an). La restauration collective et les circuits alternatifs tels que les boulangeries, au contraire, vont mieux : +0,7 et +2% sur un an respectivement.

Symbole de cette baisse du secteur de la restauration et de ce retour aux sources et aux "indépendants", les chiffres du groupe Flo, côté en Bourse et qui détient notamment la chaîne Hippopotamus : son chiffre d'affaires recule de 9,6% mais la chute est plus sensible au niveau de ses chaînes que de ses brasseries.

Pas de dessert, pas de vin... vive les économies à table

Celles et ceux qui peuvent encore se permettre de sortir au restaurant, par exemple grâce à des tickets restaurants, font aussi des concessions : la commande est limitée au strict minimum afin de ne pas faire gonfler la facture.

Ainsi le repas moyen baisse encore à 8,82 euros par personne... forcément on va supprimer les boissons ou le café, on va éviter de prendre un dessert ou encore on passe directement au plat sans prendre d'entrée.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Consommation : Faute d’argent les Français désertent les restaurants»

Laisser un commentaire

* Champs requis