Retraites : les stages de formation professionnelle vont compter

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Publié le 8 octobre 2015 à 22h49
Retraites2
300 000Environ 300 000 personnes sont concernées

Ce n'est pas grand chose mas c'est déjà ça ! Les travailleurs précaires recevront un petit coup de pouce lorsqu'ils prendront leur retraite. Désormais, les stages de formation professionnelle que certains d'entre eux effectuent vont leur permettre de cotiser.

Une tranche de vie validée

Les stages concernés par la mesure sont ceux effectués par les travailleurs précaires, notamment les chômeurs en fin de droits, les travailleurs handicapés et les apprentis. Désormais, ces périodes de travail et d'apprentissage seront comptabilisées dans le calcul de la retraite, comme l'avait annoncé Marisol Touraine, alors ministre des Affaires sociales, l'an dernier.

Pas moins de 300 000 personnes sont concernées.

Jusqu'ici, les travailleurs précaires bénéficiant du statut de "stagiaire de la formation professionnelle" mais cela ne leur ouvrait aucun droit pour la retraite.

Les jeunes voudront-ils racheter des trimestres ?

Depuis le mois de mars, certains stages effectués dans le cadre du cursus étudiant (ceux de plus de 2 mois et conventionnés) peuvent être pris en compte dans le calcul de la retraite.

Reste que le dispositif ne sera pas forcément très attirant car les stagiaires en question doivent pour cela "racheter leurs trimestres" (deux maximum) et verser une cotisation de 380 euros par trimestre. En outre, ils doivent en faire la demande dans les deux ans qui suivent la fin du stage. A 40 ans de l'échéance de la retraite, pas sûr que beaucoup de jeunes soient prêts à la dépense...

Par ailleurs, les petits boulots effectués par les étudiants comptent eux aussi dans le calcul.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis