Ségolène Royal veut de nouveaux réacteurs nucléaires

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par RSE Magazine Modifié le 29 novembre 2022 à 10h07

Dans un entretien publié par l'Usine Nouvelle, la ministre de l'Ecologie estime qu'il faut mettre en œuvre la création d'une nouvelle génération de centrales plutôt que de songer à sortir de cette énergie.

Pour Ségolène Royale « le nucléaire est un atout évident »

Dans un grand entretien publié mardi 13 janvier par le magazine L'Usine Nouvelle, la ministre de l'Écologie et de l'énergie prend une position qui va faire réagir dans le dossier du nucléaire. Pour elle, plutôt que de prévoir le remplacement de cette énergie par d'autres, « il faut programmer la construction d'une nouvelle génération de réacteurs, qui prendront la place des anciennes centrales lorsque celles-ci ne pourront plus être rénovées ».

Nucléaire pour la transition énergétique

La ministre estime que « dans la construction d'une économie décarbonée, le nucléaire est un atout évident ». Des centrales vont effectivement fermer mais, continue la ministre, « le plafonnement de la puissance nucléaire signifie que, lorsque les deux réacteurs EPR de Flamanville dans la Manche vont ouvrir, deux autres devront fermer. À ce stade, c'est Fessenheim puisqu'il n'y a pas d'autres propositions sur la table. »

Lire la suite sur RSE Magazine