Distribution : chez Lidl Suisse, le salaire minimum c’est 3300 euros

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 30 septembre 2013 à 15h44

On vous laisse imaginer les échanges qui ont fusé dans le "chat" de la rédaction d'Economie Matin à la lecture de cette nouvelle. Oui, en Suisse, le salaire minimum chez Lidl est de 3800 francs suisses et passera le 1er décembre prochain à 4000 francs suisses, soit 3300 euros.

Pour mémoire, le salaire minimum, en France, est de 1430,22 euros brut sur la base d'un SMIC à 35 heures, et le salaire médian à temps plein, en France de 2085 euros nets pour les salariés du secteur privé. Bien entendu, les salaires offerts par Lidl en Suisse sont directement correlés au coût de la vie dans la confédération helvétique, en moyenne 30 % supérieur au coût de la vie en France. Néammoins, cet accord salarial conclu entre Lidl et les syndicats et qui concerne 2000 salariés en Suisse "démontre que le versement de salaires corrects dans le commerce de détail est possible" rappelle Carlo Mathieu, un des dirigeants du syndicat suisse Syna.

En France, si l'on s'en réfère aux offres d'emploi proposées dans le secteur de la distribution en septembre 2013, un directeur de supermarché "Super U" peut prétendre à un salaire de 53600 euros, soit 3200 euros.. bruts mensuels sur 13 mois, et un directeur de supermarché Leader Price, un hard-discounter comme Lidl, à 36 600 euros bruts par an soit 2700 euros bruts par mois, toujours sur 13 mois. Autant dire que l'annonce des salaires minimaux en Suisse chez Lidl pourrait susciter certaines vocations. De là à se reconvertir de la chirurgie esthétique à la grande distribution ?

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Distribution : chez Lidl Suisse, le salaire minimum c’est 3300 euros»

Laisser un commentaire

* Champs requis