Le salaire des cheminots grévistes finit dans les poches des non-grévistes

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 31 janvier 2020 à 17h31
Sncf Manque Gagner Plan Economies 1
75,8%Mardi 18 décembre 2019, le taux de grévistes à la SNCF était de 75,8%.

La grève contre la réforme des retraites a fortement impacté la SNCF qui, comme la RATP, est souvent au centre de ce type de mouvement social. Les cheminots qui font grève ne touchent pas de salaire, mais il semblerait que désormais ceux qui ne font pas grève touchent… une partie du salaire de ceux qui font grève. « Immoral », selon les syndicats.

SNCF : au gréviste pas de salaire, au non-gréviste une prime

L’entreprise publique ne s’en cache pas : dès que l’information est sortie dans la presse elle a bien confirmé avoir octroyé une prime salariale aux cheminots qui n’ont pas fait grève alors que leurs collègues grévistes, eux, ne touchent pas un seul centime d’euro dès lors qu’ils décident de se mobiliser. En somme, il y a clairement un transfert de salaire des seconds aux premiers.

Effectivement, selon les informations de RTL, une prime entre 300 et 1.500 euros aurait été versée au mois de janvier 2020 aux cheminots qui n’ont pas fait grève en guise de remerciement. « Ce sont des agents qui ont permis aux trains de circuler et aux clients d'être informés » a déclaré l’entreprise interrogée sur la question.

1 milliard d’euros de pertes à cause de la grève

Selon les informations de RTL, la SNCF a également prévu de faire une petite fête pour ces mêmes cheminots n’ayant pas fait grève… aux frais de l’entreprise, bien évidemment, qui est encore une entreprise 100% publique, son capital étant incessible. C’est donc aux frais du contribuable que va se faire cette fête…

Les cheminots grévistes ont fait part de leur incompréhension : la SNCF aurait, selon les informations de Jean-Pierre Farandou, subi une perte de près de 1 milliard d’euros à cause de la grève ce qui pourrait contraindre l’entreprise à céder des actifs… mais elle distribue des primes aux cheminots non grévistes et leur organise des fêtes ?

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Le salaire des cheminots grévistes finit dans les poches des non-grévistes»

Laisser un commentaire

* Champs requis