Automobile : petite, sobre, robuste, tiercé gagnant du salon de Genève

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 3 mars 2014 à 5h00

Alors que les ventes automobiles dans le monde connaissent un renouveau certain depuis cinq mois, le Salon automobile de Genève ouvre ces portes ce lundi, mettant à l'honneur, non pas les voitures électriques, mais des petites citadines, les plus à même aujourd'hui de satisfaire le consommateur à la recherche de véhicules abordables et peu gourmands en carburant.

Le secteur automobile européen retrouve enfin des couleurs.

L'année 2014 commence bien pour le secteur automobile européen

Après une année 2013 noire en matière de ventes de voitures, l'année 2014 part sous le signe de l'embellie, avec des immatriculations en hausse de 5,2 % pour le seul mois de janvier. De quoi permettre au Salon automobile de Genève d'ouvrir ses portes ce lundi sous les meilleurs auspices. Et comme dans tout salon automobile qui se respecte, un modèle de voiture sera particulièrement mis à l'honneur dans la capitale suisse, à partir d'aujourd'hui : les petites citadines.

Les voitures électriques, grandes oubliées du Salon automobile de Genève

De quoi faire de l'ombre aux véhicules électriques, qui malgré la validation la semaine dernière par le Parlement européen de la règlementation sur l'objectif de 95 grammes de CO2/km pour 2020, seront peu présents au cours du salon automobile. Un problème de maturité sans doute. En attendant la démocratisation de ces voitures, les constructeurs préfèrent miser pour le moment sur les hybrides, à l'image de Volkswagen qui présentera cette semaine sa Golf GTE.

Les petites citadines à l'honneur

Mais la véritable arme des constructeurs européens, pour aider à la convalescence du marché automobile, c'est la citadine. Petite, sobre en carburant, et robuste, c'est sans nul doute la star du Salon automobile de Genève, pour cette édition 2014. En arpentant les allées du rassemblement, on pourra facilement apercevoir la nouvelle Peugoet 108, la C1 de chez Citroën, la Toyota Aygo, la Twingo de chez Renault. Même Smart devrait faire peau neuve cette année.

Des véhicules adaptés aux nouvelles normes anti-pollution de Bruxelles

Ces véhicules présentent des avantages certains pour les constructeurs. Ils permettent en effet de réduire leur moyenne d'émission de CO2. De quoi se mettre en règle avec les nouvelles normes votées la semaine passée à Bruxelles. Ces voitures permettent également de fidéliser une clientèle tout en attirant de nouveaux consommateurs, quitte à les faire évoluer ensuite vers des modèles plus importants. Des arguments de poids qui permettent d'expliquer pourquoi les marques automobiles européennes n'ont aucun scrupule à donner une seconde vie à de tels modèles qui sont évidemment loin d'être les plus impressionnants en terme d'innovation et de performances.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Automobile : petite, sobre, robuste, tiercé gagnant du salon de Genève»

Laisser un commentaire

* Champs requis