Connecter les appareils médicaux pour améliorer la qualité des soins

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Daryl Miller Publié le 14 février 2016 à 5h00
Soins Hopitaux Connexion Appareil Modernite
2,5 millionsLes infirmiers du Royaume-Uni passeraient 2,5 millions d'heures par an à remplir des papiers eux-mêmes.

Selon le Royal College of Nursing, les infirmiers du Royaume-Uni passent environ 2,5 millions d'heures à remplir des papiers « non essentiels ». En mettant en œuvre des appareils médicaux compatibles IoT, il est possible de collecter et de surveiller les données concernant les signes vitaux d'un patient et ses prises de médicaments en temps réel.

Non seulement la sécurité des soins est améliorée, mais le temps et les coûts nécessaires pour collecter et représenter les données sont considérablement réduits. Les appareils médicaux compatibles IoT peuvent permettre aux infirmiers de consacrer plus de temps aux soins directs et aux interactions avec les patients, ce qui permet d'offrir une meilleure qualité de soins.

Les systèmes de Dossiers Médicaux Électroniques (DME) servent d'ossature des données pour l'Aide à la Décision Clinique (ADC). L'ADC assiste les médecins dans le cadre de leur diagnostic et de leur prise de décision, comme le choix et la posologie des médicaments. La compatibilité des appareils connectés aux DME avec l'IoT permet à l’équipe soignante de recevoir des alertes qui contribuent à l'amélioration des soins aux patients - qu'il s'agisse de la duplication d'un test de labo, d'un médicament approchant de la rupture de stock ou de l'état d'un patient nécessitant une intervention immédiate. L'essentiel est que lorsque les médecins et les infirmiers peuvent accéder aux informations en temps réel plus rapidement, ce sont les patients qui en bénéficient.

Les hôpitaux d'aujourd'hui découvrent également les avantages des équipements médicaux connectés à l'IoT dans le cadre de la qualité des soins après le départ de l’hôpital d’un patient. De plus en plus d'établissements de soins de santé expérimentent l'utilisation d'équipements médicaux connectés et d'Internet pour gérer et surveiller l'état des patients afin d'éviter leur retour à l'hôpital. Cela pourrait réduire considérablement les coûts des soins de santé au cours des prochaines années, en permettant à un plus grand nombre de patients d'être soignés à domicile, ou en permettant à des experts médicaux d’accéder à distance à des patients résidant dans des lieux isolés.

Les défis de la connectivité des appareils au sein des hôpitaux

L'un des plus grands défis consiste à s'assurer que tous les équipements parlent la même langue que le réseau, en d'autres termes, que les données collectées peuvent être lues et comprises. Traditionnellement, les hôpitaux ont géré ce problème un équipement à la fois, mais cette approche devient de plus en plus difficile à tenir en raison du nombre croissant d'appareils en réseau. Les solutions permettant à des appareils disparates de communiquer sur une même plateforme aident les organisations de santé à réduire les coûts de déploiement d'une solution IoT en exploitant l'équipement existant.

La connectivité est un enjeu critique. Les équipements doivent être compatibles avec la bande sans fil utilisée par l'hôpital et prendre en charge l'évolution des normes Wi-Fi. La bande la plus couramment utilisée est le 2,4 GHz, mais le 5 GHz gagne en popularité grâce à ses performances supérieures dans un environnement hospitalier. Ces performances sont largement dues au nombre inférieur d'équipements fonctionnant sur cette fréquence.

Autre enjeu fondamental, la sécurité. Qu'elles soient collectées à la main ou automatiquement, les données et informations des patients doivent rester confidentielles et sécurisées. Ce n'est pas seulement une exigence légale, c'est également ce que tout un chacun attend d'un établissement ou d'un prestataire de soins de santé. Il est important que les données soient sécurisées de bout en bout et que les systèmes manipulant les informations soient maintenus à jour, pour réduire les vulnérabilités. Dans l'industrie médicale, nous voyons un certain nombre d'organisations de soins de santé demander des protocoles de cybersécurité de niveau gouvernemental, comme le FIPS 140-2, pour garantir la sécurité et la confidentialité des informations de leurs patients.

Les avantages de la connectivité des équipements médicaux ne sont pas négligeables, et les premières mesures ont déjà été prises pour remplacer les appareils auparavant mécaniques ou ajouter une connectivité à des équipements existants. L'accès de ces appareils au réseau nécessite beaucoup d'expertise. Les hôpitaux et les vendeurs doivent collaborer étroitement pour récolter les avantages que peut présenter un hôpital connecté pour lui-même et pour ses patients.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Daryl Miller est VP de l'ingénierie chez Lantronix

Laisser un commentaire

* Champs requis