Catarina Migliorini met sa virginité en vente… pour la deuxième fois en un an

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Rédaction Modifié le 21 novembre 2013 à 6h41

La crise touche tout le monde et malgré l'originalité dont on fait preuve pour gagner un peu d'argent, cela ne marche pas à tous les coups. Catarina Migliorini en a fait les frais avec sa virginité mise aux enchères en octobre 2012. Et voilà qu'elle recommence...

Elle n'aurait pas vu l'ombre d'un euro

La jeune brésilienne avait, en octobre 2012, mis aux enchères sa virginité. Une action qui avait fait clameur sur internet, tous les médias s'étant emparés de l'information. Au terme de cette enchère, pour la modique somme de 578 000 euros, un riche japonais avait acheté le droit de cueillir sa fleur.

Mais la jeune fille aurait été dupée. Elle n'aurait pas reçu un seul euro de la part de cet homme qui, selon ses dires, ne l'aurait toutefois pas touchée. C'est donc encore innocente qu'elle retente le coup. Mais cette fois elle espère gagner bien plus.

1 million d'euros pour coucher avec elle

Avec la publicité de l'année dernière, elle espère cette année toucher le gros et vise pas moins d'un million d'euros lors des enchères pour sa première fois. Prix d'entrée pour la nuit de noces ? 100 000 euros.

Mais il semblerait que les choses n'aillent pas comme le souhaite la demoiselle. Alors que l'enchère se termine le 12 décembre 2013, aucune offre n'a été faite au 21 novembre. Pour participer il suffit d'aller sur son site www.virginswanted2.com.

Ce qui est sûr c'est que si elle atteint 1 million d'euros pour une nuit, même s'il s'agit du privilège de la « première nuit », ce sera sans doute la passe la plus chère de l'histoire.

Et en France on débat sur la pénalisation du client... vous connaissez beaucoup d'emplois qui payent 1 million d'euros de l'heure ?

Laisser un commentaire

* Champs requis